CDM 2018 - Un triplé de Ronaldo pour un nul superbe entre Portugal et Espagne (analyse et notes)


Ronaldo s'est offert un triplé
CDM 2018 - Un triplé de Ronaldo pour un nul superbe entre Portugal et Espagne (analyse et notes)

Quel Match ! Portugal et Espagne ont mené tour à tour, mais les Ibériques se partagent les points (1-1) en cette première journée de la poule B. Cristiano Ronaldo commence son Mondial avec un triplé.

Coupe du Monde - Groupe B
Portugal - Espagne : 3-3 (2-1)
Buts :
Ronaldo (s.p 4ème, 44ème et 88ème) pour le Portugal ; Diego Costa (24ème et 55ème) et Nacho (58ème) pour l'Epagne.

LE FAIT DU MATCH

La mi-temps. Un énorme coup tombe sur les têtes espagnoles avant la pause : David De Gea se troue et le Portugal passe devant et rentre aux vestiaires. Avec un Julen Lopetegui parti depuis trois jours, c'est au tour de Fernando Hierro de remotiver ses troupes. Et quel effet ! Malgré une possession de balle déjà nettement hispanique en première mi-temps, les Portugais ne voient plus le cuir ensuite... et encaissent deux buts en dix minutes. Certes, les Espagnols ont fini par craquer. Mais le changement d'entraîneur ne les perturbe pas trop. Pour l'instant.

LES BUTS

1-0 (4ème) : Ronaldo ouvre la marque ! Les Portugais sont d'emblée plus pressant, le côté gauche est très actif et Cristiano Ronaldo est trouvé aux vingt mètres. L'attaquant du Real réussit un énorme démarrage pour déborder Sergio Ramos qui le déséquilibre (très) légèrement : penalty. Après une petite discussion avec David De Gea, Ronaldo s'élance... et ouvre son pied droit pour prendre le portier à contre pied.

1-1 (24ème) : Diego Costa égalise ! Sur un long ballon, l'attaquant madrilène est à la lutte avec Pépé qui s'écroule de manière (un peu trop) impressionnante. Aux vingt mètres, face à trois défenseurs, l'Espagnol crochète à droite, crochète à gauche et repart à droite pour placer une frappe croisée... ça termine dans le petit filet de Rui Patricio.

2-1 (44ème) : Erreur monumentale de David De Gea ! La mi-temps tire vers la fin, Cedric récupère le ballon dans sa position d'arrière droit. Très rapidement, il envoie une superbe ouverture sur Gonçalo Guedes. Dos au but, aux vingt mètres, le joueur parisien se retourne, rentre... mais décale Cristiano Ronaldo au lieu de frapper pied gauche. Le Madrilène, lui, ne se pose pas de question et frappe fort à ras de terre sur David De Gea... qui se troue et manque le ballon. La balle meurt dans ses filets.

2-2 (55ème) : Encore Diego Costa ! Andres Iniesta obtient un coup-franc aux trente mètres, légèrement sur la gauche. Après quelques secondes de flottement, David Silva envoie un ballon au second poteau où Gonçalo Guedes est largement battu dans les airs par Sergio Busquets dont la remise passe devant la ligne... jusqu'à la conclusion de Diego Costa.

2-3 (58ème) : Quel but de Nacho ! Isco tente de rentrer dans la surface, côté gauche. Contré. David Silva le relaye, essaye de remettre... contré à son tour par un Portugais dont le dégagement est détourné vers les vingt mètres où Nacho se place. d'envoyer une superbe demi-volée du droit à ras du sol. Le ballon contourne Fonte, tape le poteau droit de Rui Patricio et meurt dans le petit filet gauche.

3-3 (88ème) : Ronaldo trouve encore la faille ! Faute presque inutile de Gerard Piqué sur Cristiano Ronaldo aux vingt mètres. Le Bacelonais donne une balle d'égalisation au quintuple ballon d'or. Pendant que De Gea place son mur, CR7 regarde droit devant lui, au-dessus du mur... où il place le ballon, qui termine imparablement sur la gauche du portier espagnol.

L'HOMME DU MATCH

Cristiano Ronaldo. Évidemment. Alors que Gonçalo Guedes a peiné à ses côtés malgré toute sa bonne volonté, le quintuple ballon d'or a fait admirer son talent face à des joueurs qui le connaissent par coeur. Sergio Ramos et Gerard Piqué sont tombés dans le panneau, Nacho a connu un début de match des plus complexes... et que dire du sang froid de CR7 : un penalty transformé devant les contestations espagnoles (4ème). Un coup-franc de la dernière chance expédié parfaitement au-dessus du mur (88ème) : une partition parfaite pour le seul homme auteur d'au moins un but lors de quatre coupes du Monde consécutives.

LES NOTES

Portugal : Rui Patricio (5) - Cedric (4), Pepe (4), Fonte (4), Guerreiro (5) - B.Silva (4.5), Joao Moutinho (5), Carvalho (6), B.Fernandes (5.5) - Guedes (4), Cristiano Ronaldo (8.5).

Espagne : De Gea (3) - Nacho (5), Piqué (4.5), Sergio Ramos (6), Alba (6) - Koke (5), Busquets (6), Iniesta (6.5) - D.Silva (6.5), Diego Costa (8), Isco (7.5).

LES CONSÉQUENCES

Le Portugal a du mental ! Certes, tout n'est pas encore parfait chez les hommes de Fernando Santos, mais Cristiano Ronaldo est en feu, omniprésent et toujours bien inspiré. Le milieu de terrain tient le coup, et le début de match peut donner de l'optimisme aux Lusitaniens pour la suite du tournoi. Certes, les latéraux ont donné quelques sueurs froides et la défense centrale semble parfois un peu lente... mais les champions d'Europe semblent encore capables de créer de belles surprises. La confirmation sera attendue mercredi (14 heures), contre le Maroc.

L'Espagne rassure un peu ! Après un changement de sélectionneur impromptu, la sélection hispanique était attendue... elle a répondu présent. La Roja est restée fidèle à elle-même, avec un jeu léché, un attaquant important (et imposant) et des ailiers joueurs et dribbleurs. La réaction après la pause permet d'être optimiste pour la suite de la compétition... malgré tout, il faudra rassurer encore contre l'Iran, mercredi (20 heures). Les Iraniens sont leaders du groupe B après leur victoire contre le Maroc : à l'Espagne d'aller les chercher.

Coupe du Monde

Portugal

Espagne

Cristiano Ronaldo

Espagne CDM 2018 Portugal