à la une
Mercredi 3 Juin

CDM 2022 - Sepp Blatter réagit aux accusations de la justice américaine

Commentaire(s)
CDM 2022 - Sepp Blatter réagit aux accusations de la justice américaine
Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA. CDM 2022

Lundi, le procureur fédéral de Brooklyn a lâché un pavé dans la mare en déclarant que certains officiels de la FIFA auraient reçu des pots-de-vin dans le cadre du vote d'attribution des Coupes du Monde 2018 et 2022, respectivement à la Russie et au Qatar. Tout comme le pays de péninsule arabique, Sepp Blatter, l'ancien président de la FIFA, a démenti ces accusations vis à vis du Mondial 2022 et a évoqué "une intervention politique pour attribuer le Mondial 2022 au Qatar, c'est tout."

D'après l'ancien patron de l'instance, "un gentleman agreement" existait pour attribuer cette édition de la compétition aux Etats-Unis. Toutefois, cet accord tacite aurait été annulé suite à l'interférence de Nicolas Sarkozy, président de la République française à l'époque, auprès de Michel Platini, alors membre du comité exécutif de la FIFA. L'ancien président de l'UEFA a démenti cette information et a assuré avoir pris sa décision de voter en faveur du Qatar avant sa rencontre avec l'ancien président français.