à la une
Mardi 4 Aout

CDM 2018 - Roberto Martinez n'a toujours pas digéré la victoire de la France contre la Belgique

Commentaire(s)
CDM 2018 - Roberto Martinez n'a toujours pas digéré la victoire de la France contre la Belgique
Roberto Martinez est encore touché par la défaite de la Belgique face à la France

Il y a un an et un jour désormais, l'équipe de France se qualifiait pour la troisième finale de Coupe du Monde de son histoire en battant la Belgique en demi (1-0). Ce soir-là, Samuel Umtiti s'était élevé au-dessus de la défense des Diables Rouges pour inscrire un but de la tête sur corner. Pour l'entraîneur de la sélection belge, Roberto Martinez, la pilule a toujours du mal a passer. "J’ai déjà analysé ce match dix fois", explique l'Espagnol à DH. "Je l’ai même déjà regardé quand nous étions encore en Russie. J’ai donné l’équipe deux heures avant le coup d’envoi. J’ai dit aux joueurs que la France allait nous respecter, que leur approche serait très défensive. Ils allaient tenter de nous rendre impatients, nous faire sortir de notre boîte pour contrer avec Mbappé."

Le seum belge existe donc toujours bel et bien. "Nous ne sommes pas tombés dans ce piège", indique Martinez. "J’étais juste surpris de les voir si défensifs avec leurs meilleurs joueurs au marquage sur les nôtres. Pogba a suivi Fellaini partout sur le terrain. C’était extrême.Si tu es capable de faire courir Pogba derrière un adversaire durant 90 minutes, c’est là que tu surprends, remarque-t-il. Il allait même parfois se positionner entre les deux défenseurs axiaux. Neuf joueurs et le gardien défendaient. Seul Mbappé restait devant. Le match aurait été plus beau et plus intéressant si nous avions ouvert la marque. La France aurait dû sortir de sa coquille. À partir du 1-0, tout ce que faisaient les Français prenait 20 secondes de plus."