à la une

Brentford - Neal Maupay a mis le Championship à ses pieds

Neal Maupay a été élu meilleur joueur de l'année en D2 anglaise.
Neal Maupay a été élu meilleur joueur de l'année en D2 anglaise. VIDEOS FOOT

Très performant depuis son arrivée à Brentford il y a un an et demi, au point de recevoir le prix du meilleur joueur de l'année en 2e division anglaise, Neal Maupay ne devrait plus tarder à refaire parler de lui au plus haut-niveau. Peut-être en Premier League, où ses performances sont scrutées de près...

Peu de monde aurait parié sur Neal Maupay lors de son transfert de St-Etienne à Brentford, pour à peine 2 millions d'euros, en juillet 2017. Le jeune attaquant français (20 ans à l'époque) sortait d'une belle saison en Ligue 2 sous les couleurs de Brest (11 buts en 30 matchs), mais peinait encore à confirmer les espoirs placés en lui à ses débuts sous les couleurs de l'OGC Nice, en 2012, à l'âge de 16 ans et un mois, et son arrivée en Championship (D2 anglaise), un championnat réputé pour sa rudesse, avait de quoi surprendre.

"Je voulais trouver un club qui me faisait confiance", se souvient-il de cette époque. "Brentford m'a montré qu'il comptait vraiment sur moi et ç'a été un choix assez évident. Ce n'était pas facile au début, j'ai dû m'adapter à un nouveau championnat, à une nouvelle équipe, mais au final je suis très content de mon choix et je suis vraiment épanoui." Dès sa première saison, l'ex-international Espoirs tricolore (2 sélections) a réussi à atteindre les 13 buts en 46 matchs. En 2018-2019, il a déjà franchi la barre des 20 réalisations (22 en 36 matchs).

Aston Villa le voulait cet hiver

A force d'enfiler les buts comme des perles, Maupay s'est fait un nom en Angleterre et ce n'est pas un hasard s'il a reçu, hier, le prix du meilleur joueur de l'année en Championship. Reste à savoir quand le natif de Versailles découvrira l'échelon supérieur, alors que son équipe traîne dans les bas fonds du classement (16e). Cet hiver, Aston Villa s'était renseigné à son sujet, forçant ses dirigeants à fixer un prix astronomique (22 M€) pour le conserver jusqu'à la fin de la saison. "Je suis vraiment heureux ici, c'est une nouvelle vie, dans un nouveau pays avec une culture différente", confie-t-il. "J'essaie de faire de mon mieux pour mon club et on verra par la suite." Le rendez-vous est pris pour cet été...