Chelsea - Ça chauffe pour Maurizio Sarri...

Commentaire(s)
Chelsea - Ça chauffe pour Maurizio Sarri...
Maurizio Sarri et son adjoint Gianfranco Zola. MERCATO

Maurizio Sarri sera-t-il toujours l'entraîneur de Chelsea après la trêve internationale ? La question se pose à Londres, où l'avenir du technicien italien fait plus que jamais débat.

Chelsea est retombé dans ses travers, dimanche, en concédant une défaite à Everton (2-0), sa première depuis près d'un mois et celle concédée à domicile devant Manchester United (0-2 le 18 février). Trois jours après un franc succès 0-5 sur la pelouse du Dynamo Kiev, dans une Ligue Europa qui demeure l'unique éclaircie de la saison pour le club londonien, qualifié pour les quarts de finale, la formation de Maurizio Sarri a rechuté en Premier League et raté une nouvelle occasion de se rapprocher du big 4, qualificatif pour la Champions League.

"Le problème est mental", a tenté d'expliquer l'entraîneur des Blues après le match. "Donc le système et la tactique ne sont pas importants." C'est pourtant bien le travail du technicien italien qui est sévèrement remis en cause ces dernières semaines, et plus particulièrement depuis hier soir. Alors qu'une frange de supporters Londoniens réclame son départ, la presse anglaise émet l'éventualité d'un départ imminent de Sarri, au coeur de sa toute première saison à Stamford Bridge.

Les noms de Zola et Lampard cités

Selon The Express, les événements pourraient se précipiter dans les jours à venir et il ne serait pas à exclure de voir Roman Abramovich, le propriétaire du club, profiter de la trêve internationale pour remercier Sarri. La seule inquiétude des hautes sphères de Chelsea, dans l'hypothèse d'un départ du Transalpin, résiderait dans la difficulté qu'elles auraient à lui trouver un remplaçant, alors qu'une interdiction de recrutement a été prononcée à leur encontre jusqu'à l'été 2020.

Dans ce contexte, il serait effectivement compliqué de convaincre un manager réputé de venir poser ses valises au Cobham Training Center. La solution de promouvoir un entraîneur déjà présent en interne (Gianfranco Zola, actuel adjoint), ou un technicien plus jeune ayant tout à prouver, à l'image de ce qu'a réalisé Manchester United avec Ole Gunnar Solskjaer, peut être envisagée. Les partisans de cette deuxième option auraient déjà un nom en tête, celui de l'ancienne gloire des Blues Frank Lampard (40 ans), actuellement en poste à Derby County (D2 anglaise).