à la une
Dimanche 12 Juillet

Coronavirus - Contaminé en mars, Gasperini reconnaît avoir "pensé à la mort"

Commentaire(s)
Coronavirus - Contaminé en mars, Gasperini reconnaît avoir 'pensé à la mort'
Gian Piero Gasperini, l'entraîneur de l'Atalanta Bergame. CORONAVIRUS

L'Italie a été l'un des pays européens les plus touchés par la pandémie du coronavirus ces derniers mois. En Serie A, plusieurs acteurs du football ont été contaminés, à l'image de Gian Piero Gasperini, l'entraîneur de l'Atalanta Bergame. Dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport ce dimanche, le technicien de 62 ans a livré son témoignage et avoue avoir "pensé à la mort."

"La veille du match contre Valence, je me sentais mal. L'après-midi, encore pire. C'était le 10 mars. Les jours suivants, j'ai peu dormi, j'étais en morceaux. Toutes les deux minutes passait une ambulance. À côté de chez moi, il y a un hôpital. Et la nuit, je pensais : 'Si je vais là-dedans, que m'arrivera-t-il ? Je ne peux pas partir maintenant, il me reste tellement de choses à faire'" a-t-il déclaré. "Le 14, j'ai fait une grosse séance de sport et tout allait très bien, poursuit-il. Mais le lendemain, notre chef cuisinier nous a apporté des colombes (un gâteau traditionnellement servi à Pâques) et du (champagne) Dom Pérignon qui m'ont fait l'effet de pain et d'eau. J'avais perdu le goût. N'étant pas fiévreux, je n'ai jamais fait le test de l'écouvillon. Mais il y a 10 jours, les tests sérologiques m'ont confirmé que j'avais eu le Covid-19. J'ai développé des anticorps, ce qui ne veut pas dire que je suis immunisé" a-t-il ajouté.