à la une
Samedi 28 Novembre

Crise - L1/L2 : plus de 220 millions vont tomber dans les caisses des clubs !

Commentaire(s)
Bonne nouvelle pour les finances des clubs français.
Bonne nouvelle pour les finances des clubs français. CORONAVIRUS L1 EN DANGER

La LFP a voté, à l'occasion de son assemblée générale, le projet d'un emprunt garanti par l'Etat lui permettant de combler son manque à gagner en termes de droits TV. Le montant est ainsi estimé à 224,5 millions d'euros.

Voilà qui devrait permettre aux dirigeants de Ligue 1 et Ligue 2 de respirer un peu mieux. D'après L'Equipe, l'assemblée générale de la Ligue a voté le projet de prêt garanti par l'Etat (PGE), pour un montant total de 224,5 millions d'euros. Cette somme correspond à la différence entre les droits TV qui restaient à payer sur la fin de saison (environ 280 M€) et ce qui a été finalement payé par les diffuseurs, Canal+ et BeIN Sports (47,6 M€).

Cette enveloppe sera touchée selon les critères habituels de distribution des droits TV (notoriété et classement final pour les deux versements concernés) par les clubs, qui verront ainsi combler leurs manques à gagner à ce poste de recettes. A titre d'exemple, les pertes de l'OM et du PSG en termes de droits TV, avant que les diffuseurs ne consentent à régler une partie de la somme due, étaient respectivement estimées à 31 M€ et 35,5 M€. Mais c'est bien la LFP qui va contracter l'emprunt, et qui sera donc chargée de le rembourser.

Pour rappel, le gouvernement a mis en place le PGE pour aider les entreprises françaises à traverser la crise du covid-19, en leur permettant de demander un prêt à leur banque, garanti à hauteur de 90% par l'Etat, d'un montant plafonné à 25% de leur chiffre d'affaires (898 M€ pour la LFP). La Ligue, dont les recettes en droits TV vont justement augmenter à partir de la saison prochaine, pourra commencer à rembourser cet emprunt dans un an et disposera de cinq ans pour le faire intégralement.