Dijon - Kombouaré peste contre l'arbitrage

Commentaire(s)
Dijon - Kombouaré peste contre l'arbitrage
Antoine Kombouaré, l'entraîneur du Dijon FCO. BARRAGES L1/L2 2019

Hier soir, le Dijon FCO a accroché un bon nul sur la pelouse du Racing Club de Lens (1-1, résumé), dans le cadre du barrage aller d'accession. Un résultat plutôt positif pour les Bourguignons, qui se retrouvent en ballottage favorable avant le retour à Gaston-Gérard, dimanche soir (21 heures). Antoine Kombouaré, l'entraîneur du DFCO, oscillait entre satisfactions et regrets lorsqu'il s'est présenté en conférence de presse. Le penalty oublié sur Wesley Saïd, en seconde mi-temps, n'était visiblement toujours pas digéré par le Kanak.

"Cette équipe de Lens a poussé au début et c'est rageant de prendre trois cartons jaunes dans le premier quart d'heure. Ça nous a handicapés, on défend forcément moins bien derrière. On a fait une bonne deuxième mi-temps, j'ai aimé la réaction. Dès qu'on a commencé à jouer, on a eu des occasions", a-t-il lancé devant les médias, avant de pousser un coup de gueule : "J'ai les boules. Je suis en colère, j'aurais voulu voir ce penalty sifflé. Pour moi, il y a clairement penalty. Au moins que l'arbitre aille voir les images..." Le technicien a ensuite conclu son intervention sur un ton plus calme : "C'est un bon point de pris (sic). Dès qu'on a pu les faire courir, c'était beaucoup plus facile pour nous. C'est un nul logique, peut-être qu'ils espéraient mieux, mais nous aussi. C'est bien d'avoir marqué."