Divers - La farandole des surnoms de la planète football

Commentaire(s)
Divers - La farandole des surnoms de la planète football
Leo (La Pulga) Messi, ici aux côtés de Cristiano (CR7) Ronaldo.

Les stars - mais pas que ! - du ballon rond sont très souvent affublées de surnoms, plus ou moins originaux. Qu'ils soient méchants ou affectueux, ils ne vous laisseront pas indifférents.

À travers les siècles, l'homme s'est nourri des surnoms ou sobriquets pour distinguer l'être élu, par un caractère particulier de sa personne, ou de sa vie. Les exemples dans l'histoire sont légion. Les joueurs de football, à un niveau qu'il convient bien évidemment de relativiser, n'ont également pas dérogé à cette règle presque gravée dans le marbre. Pratiquant le sport le plus populaire du globe, il apparaît totalement logique que certains joueurs soient rebaptisés, par les fans principalement, pour toutes sortes de raisons. Le talent peut être l'une d'elles, l'aspect physique une autre. Parfois, le sobriquet peut aussi provenir de l'enfance. Mais d'autres raisons, certaines plus surprenantes ou inattendues, peuvent également entrer en considération et avoir leur importance.

Prenons l'exemple de David Beckham. Désormais retraité des terrains, l'ancien milieu de terrain anglais a très vite eu droit au surnom de "Spice Boy". Révélé et devenu star à Manchester United, il a été appelé ainsi à la suite de son mariage avec l’ancienne Spice Girl, Victoria Adams. Autre icone des Red Devils, Éric Cantona a rapidement été intronisé comme "The King". Ce surnom recèle de façon subliminale des connotations de majesté et allait comme un gant à l'ancien enfant terrible du football français. Toujours chez les Tricolores, un autre surnom se doit d'être souligné. Thierry Henry, le nouvel entraîneur de la franchise canadienne de l'Impact Montréal, avait ainsi reçu le surnom de l’Anaconda par ses coéquipiers de vestiaires. Un sobriquet qui n'a pas besoin d'explication...

À croire que sans surnom, point de salut !

Continuons dans l'insolite avec Wayne "Shrek" Rooney, Mathieu "Petit vélo" Valbuena, Javier "El Conejo" (le lapin) Saviola, Javier "Chicharito" (le petit pois) Hernandez, Youri "The Snake" Djorkaeff, Ivan "L'Hélicoptère" Zamorano, Ariel "El Burrito" (le petit âne) Ortega, Dennis "The Non-Flying Dutchman" (il ne se déplaçait jamais en avion) Bergkamp, ou encore Vincenzo "L'Aeroplanino" Montella. D'autres sobriquets, plus étranges, ont offert à des joueurs des réputations encore plus sulfureuses : Vinnie Jones était ainsi surnommé "The Axe" (la hache), Stuart Pearce avait rapidement gagné le nom de "Psycho", tandis que Martin Palermo était étiqueté comme "El Loco" (le fou). Lorsque vous vous retrouviez sur le terrain avec l'un de ses trois hommes, vous saviez à quoi vous en tenir...

Champion du Monde 1998 en tant que joueur des Bleus puis vingt ans plus tard, en 2018, dans le rôle de sélectionneur, Didier Deschamps a également droit à un surnom, qui s'apparente plus à un diminutif d'ailleurs, qui le suit depuis des années : "La Dèche". Carlos Tévez, toujours en activité, est désigné comme "l'Apache", en référence au Fuerte Apache, un quartier pauvre de la ville de Ciudadela dans la province de Buenos Aires, où il a grandi. Il est bien évidemment impossible de parler "nickname" et de passer sous silence les surnoms donnés aux plus grands joueurs de notre sport. Pelé était ainsi "Le Roi", Diego Maradona "El Pibe de Oro" (le gamin en or), Michel Platini "Platoche", Johan Cruyff "Le Hollandais volant", Zinédine Zidane "Zizou", Ronaldo "El Fenomeno". Lionel Messi est, lui, "La Pulga" (la puce), tandis que Cristiano Ronaldo est plus connu sous le regroupement de ses initiales et de son numéro : "CR7".

LES SURNOMS DES JOUEURS DE FOOTBALL (liste non exhaustive)

  • Jaques "Pancho" Abardonado
  • Alex Dias "La Panthère"
  • Fabien Barthez "Le Divin chauve"
  • Gabriel "Batigol" Batistuta
  • Franz Beckenbauer "Der Kaiser"
  • Laurent Blanc "Le Président"
  • Daniel Bravo "Le Petit Prince"
  • Edinson Cavani "El Matador"
  • Marcel Desailly "The Rock"
  • Angel Di Maria "El Fideo" (La nouille)
  • Radamel Falcao "El Tigre"
  • Paul "Gazza" Gascoigne
  • David Ginola "El Magnifico"
  • Ruud Gullit "Il Tulipano Nero" (La Tulipe Noire)
  • Zlatan "Ibracadabra" Ibrahimovic
  • Filippo Inzaghi "SuperPippo"
  • José Mourinho "The Special One"
  • Neymar "Joia" (le bijou), "Ney"
  • Augustine "Jay-Jay" Okocha
  • Walter Pandiani "El Rifle" (le fusil)
  • Javier Pastore "El Flaco" (le maigrichon)
  • Pedro Miguel Pauleta "L'Aigle des Açores"
  • Franck Ribéry "Scarface"
  • Dominique Rocheteau "L'Ange Vert"
  • James Rodriguez "El Bandido" (le bandit)
  • Thiago Silva "O Monstro" (le monstre)
  • Diego "El Cholo" (un surnom attribué aux chefs de gangs argentins) Simeone
  • Ole Gunnar Solskjaer "The Super Sub"
  • Francesco Totti "Il Capitano"
  • David Trezeguet "Trezegoal"
  • Juan Sebastian Veron "La Brujita" (La petite sorcière)
  • Zico "The White Pelé"