à la une
Lundi 3 Aout

Dortmund - Thomas Meunier règle ses comptes avec Leonardo et le PSG

Commentaire(s)
Dortmund - Thomas Meunier règle ses comptes avec Leonardo et le PSG
Meunier règle ses comptes MERCATO PSG MERCATO MEUNIER MERCATO

Thomas Meunier est sorti du silence, ce mercredi, auprès de l'agence de presse allemande. Le latéral a révélé que Leonardo, le directeur sportif parisien, n'avait rien fait pour le conserver pour cette fin de saison.

L'histoire d'amour entre Thomas Meunier et le PSG, en particulier les supporters, a été tumultueuse. En effet, le latéral belge, réputé pour son franc-parler, a souvent été pointé du doigt pour des likes envers l'OM ou Manchester United (notamment après l'élimination en 8es) mais aussi pour ses performances en-deçà des espérances. Résultat, l'ancien de Bruges est parti par la petite porte cet été, à la suite de sa fin de contrat, sans prolonger pour disputer les coupes nationales et la Ligue des Champions.

Et visiblement, il avait des choses à dire concernant la fin de son parcours au Paris Saint-Germain. Le latéral belge de 28 ans, qui a rejoint Dortmund libre de tout contrat à la fin du mois de juin, affirme que les Parisiens n'ont jamais réellement montré un intérêt à le conserver pour cette fin de saison. "Leonardo (le DS du PSG, nldr) n'a jamais cherché un accord avec Dortmund, encore moins avec moi ! Il voulait que je joue au PSG presque gratuitement" a-t-il déclaré à l'agence de presse allemande, dans des propos retranscris sur Die Harke.

La Deutsche Presse-Agentur dévoile aussi que Meunier a reçu un courrier d'avocat lui signifiant qu'il devait rester loin du Camp des Loges et des installations parisiennes lorsqu'il était encore sous contrat. Le Belge a tenté de revenir au centre Ooredoo avec l'aide d'un avocat après l'interruption liée au covid mais cette tentative a été rejetée. "On m'a dit par téléphone que je ne devais pas croiser qui que ce soit parce que je pouvais raconter des histoires troublantes. Cas typique de perte de réalité. Leonardo a déclaré à la presse française que j'avais refusé de prolonger le contrat. Mais ce n'est pas vrai, je veux le dire très clairement". Une rupture difficile pour les deux parties.