Espagne - Le Barça inflige une défaite sévère au Real et se qualifie pour la finale (résumé et notes)

Commentaire(s)
Espagne - Le Barça inflige une défaite sévère au Real et se qualifie pour la finale (résumé et notes)
Avec la manière, le Barça a décroché son ticket pour la finale face au Real. 1/2 COPA DEL REY

Le FC Barcelone a décroché son ticket pour la finale de la Copa Del Rey à la faveur de son large succès contre le Real Madrid lors de la demi-finale retour (0-3). Dominateur pendant près d'une heure, le Real s'est écroulé après le second but du Barça...

Copa Del Rey - Demi-finale (retour)
Real Madrid - FC Barcelone : 0-3 (0-0)
Buts : Suarez (49e), Varane CSC (69e), Suarez (73e) pour Barcelone.

Clasico, acte II. Il y a trois semaines, tous les acteurs s’étaient donnés la réplique lors d’un premier acte dont personne n’était parvenu à sortir vainqueur (1-1), de quoi accroître l’intensité dramatique du second acte puisqu’au moment du baisser de rideau, une place en finale était à la clef. Nouvel acte, nouveaux acteurs : pour cette rencontre, Solari procède à deux changements par rapport au match aller avec les titularisations de Reguilon et Casemiro. Côté Blaugrana, Valverde lance le "plan anti-Vinicius", comme titrait AS il y a quelques jours. Cela se symbolise par la densification du côté droit avec Sergi Roberto placé devant Semedo afin de contenir le virevoltant brésilien.

Et même avec cette garde rapprochée, l'ailier gauche a semé la pagaille dans la défense catalane mais a, comme trop souvent, manqué cruellement de lucidité dans le dernier geste. A plusieurs reprises, ses frappes ont fui le cadre. D'abord sur une tentative lointaine (19e), puis sur un centre de Reguilon légèrement dans son dos, il n'est pas parvenu à rabattre suffisamment son ballon (38e). Il n'a pourtant manqué que la finition au Brésilien dont les combinaisons avec Reguilon et Benzema notamment ont souvent déstabilisé l'arrière-garde barcelonaise. A la 23ème minute, il s'est trop précipité dans son dernier geste et il a manqué sa prise de balle après une excellente passe de Casemiro, permettant à Lenglet de revenir in-extremis. Son homologue à Barcelone, l'ailier gauche Ousmane Dembélé, a lui été muselé par une prise à deux de Vazquez et Carvajal. Mais là encore, malgré un marquage renforcé sur sa personne, le Français a été le joueur offensif le plus en vue côté Blaugrana.

Suarez et Dembélé assomment le Real

Et pour cause l'ancien rennais a profité de chaque infime espace qui s'est offert à lui, à l'image de sa course décisive dans le dos de Carvajal pour servir Suarez en retrait sur l'ouverture du score de l'Uruguayen, d'un plat du pied d'une précision chirurgicale au premier poteau (49e, 0-1). Dès lors, virtuellement éliminés, les madrilènes se sont lancés à l'assaut des buts gardés par Ter Stegen, lequel a réalisé une sublime horizontale sur un coup de tête de Reguilon, parfaitement servi par Vinicius (62e). Les madrilènes ont répété leurs assauts sur la cage du gardien allemand qui a bien capté une nouvelle frappe de Carvajal (67e), avant de souffler un grand coup lorsque la tentative contrée de Vinicius est venue lécher son poteau (67e). Le proverbe "après la pluie vient le beau temps" a alors pris tout son sens. Après un bon débordement côté droit, Dembélé a centré fort vers Suarez et sous la pression, Varane a poussé le ballon dans ses propres filets (69e, 0-2). Assommé par ce but du break, le Real a craqué une troisième fois. Après une faute de Casemiro sur Suarez, l'attaquant de la Celeste s'est permis une panenka parfaitement exécutée, rendant plus noire encore la soirée de la Maison Blanche (73e, 0-3).

Malgré sa domination et ses occasions nombreuses, le Real Madrid a payé son manque d'efficacité de la plus cruelle des manières. Le match s'est terminé sur ce score sévère en faveur du Barça (0-3) et devant leur public, les Merengue ont laissé filer leur ennemi en finale de la Copa. Jeudi soir, Valence et le Bétis Séville se disputeront le dernier ticket, après s'être quittés sur un score nul (2-2) à l'occasion du match aller.

LES NOTES

Real Madrid : Navas (5) - Carvajal (5), Varane (6), Ramos (5,5), Reguilon (6) - Casemiro (7), Modric (6), Kroos (6) - Vazquez (6), Benzema (5,5), Vinicius (6)

Barcelone : Ter Stegen (6) - Semedo (4), Pique (5,5), Lenglet (6), Alba (6) - S.Roberto (5,5), Busquets (6) - Rakitic (5,5), Dembélé (7) - Messi (5,5), Suarez (7,5)