Espagne - Robert Moreno sort enfin du silence

Commentaire(s)
Espagne - Robert Moreno sort enfin du silence
Moreno sort du silence

Dans la tourmente depuis plusieurs jours, Robert Moreno a décidé de sortir du silence. Le désormais ex-sélectionneur de l'équipe d'Espagne par intérim, qui a qualifié la Roja pendant que Luis Enrique se remettait du deuil de sa fille, a été remercié par la fédération espagnole ce mardi. Après 48 heures de battement, le jeune technicien de 42 ans a enfin pris la parole en envoyant un communiqué aux rédactions espagnoles.

"Après ce qui s’est passé ces derniers jours et l’accord trouvé le 19 novembre, je sens le besoin de publier un communiqué pour remercier tout le soutien reçu pendant ces mois et faire mes adieux en tant que sélectionneur. Après une situation extrême comme celle qu’on a vécu à Malte, j’ai dû assumer le contrôle de l’équipe de toute l’Espagne. L’objectif fixé qui était la qualification a été obtenu de façon tranquille. Mais j’aurais aimé que cette situation ne se produise pas (le décès de la fille de Luis Enrique, NDLR). On se serait quand même qualifié" explique-t-il. Toutefois, Moreno, qui serait devenu hystérique en apprenant son départ lundi, ne compte pas entrer en guerre avec ses désormais ex-dirigeants. "Parler de ces dernières heures ou de ces derniers jours ne servirait qu’à entrer dans une spirale de reproches et de justifications de chacune des parties. Je ne vais pas le faire. Je n’y vois aucun intérêt. J’ai la conscience tranquille. Je ne peux pas plaire à tout le monde, mais je vous dit sincèrement que je respecte tout le monde et toutes les opinions. J’ai toujours maintenu que je suis un homme de parole, que je ne serais pas un obstacle en cas de volonté de revenir de la part de Luis Enrique. C’est ce que j’ai fait. Je lui souhaite le meilleur car ses moments de bonheur seront les nôtres".