Espanyol - Que devient Sergi Darder ?

Commentaire(s)
Espanyol - Que devient Sergi Darder ?
Sergi Darder lors de sa présentation aux médias, à son retour à l'Espanyol. OL ESPANYOL BARCELONE SERGI DARDER

Retourné à l'Espanyol Barcelone, où il est prêté avec option d'achat par l'OL, Sergi Darder s'éclate après un début de saison compliqué chez les Gones.

On avait laissé Sergi Darder début septembre avec un poignant message d'adieu pour les supporters Lyonnais, majoritairement tristes d'apprendre son départ en prêt (avec option d'achat) à l'Espanyol Barcelone. L'élégant milieu de 23 ans, arrivé en 2015 avec l'étiquette d'immense espoir collée sur un crâne laissant deviner une future calvitie, n'a jamais semblé s'épanouir en Ligue 1, dont la rudesse a tendance à révéler des joueurs aux qualités athlétiques plus que techniques.

« En France, il y a des joueurs très physiques. Je ne pouvais pas rivaliser avec eux, alors j'ai appris à utiliser mes armes. Je crois que c'est plus facile de jouer en Espagne qu'en France », avouait d'ailleurs le natif d'Arta, à son arrivée à l'Espanyol. Son arrivée, ou plutôt son retour, puisqu'il a été formé chez les Pericos, quittés en 2012 pour Malaga. Revenu au bercail, Darder s'éclate et de très bons échos nous viennent d'Espagne à son sujet.

« C'est lui le chef ! »

Pour le journal AS, il est « la pièce qui manquait au puzzle de Quique Sanchez Flores », son entraîneur. Sa première apparition sur la pelouse du Nou Camp (défaite 5-0 contre le Barça) ne pouvant pas être jugée comme les trois qui ont suivi, les observateurs saluent le retour en grâce de l'ex-international Espoirs, très en vue face au Celta Vigo (victoire 2-1), à Villarreal (0-0) et surtout devant le Deportivo La Corogne (victoire 4-1), le week-end dernier. « Depuis le match contre le Celta, c’est lui le chef ! », écrit encore AS à son endroit.

« J’ai vécu des mois difficiles à Lyon et je pensais que ce serait plus dur de me réadapter, d'assimiler les concepts de l’entraîneur », confiait Darder en début de semaine. « Mais lorsque vous avez de bons coéquipiers autour de vous, c’est plus facile. Je suis très content de mes performances personnelles, mais aussi de celles de l’équipe. » Après ces trois matchs sans défaite, l'Espanyol Barcelone se mesurera dimanche au Real Madrid, champion d'Europe et d'Espagne en titre. Et devinez qui est pressenti pour débuter dans l'entre-jeu, sur la pelouse de Santiago-Bernabeu...