Euro U21 - L'Espagne surclasse la France et rejoint la finale (résumé et notes)

Commentaire(s)
Euro U21 - L'Espagne surclasse la France et rejoint la finale (résumé et notes)
Les Bleuets se sont lourdement inclinés contre l'Espagne (4-1). FRANCE U21 ESPAGNE U21 EURO U21 2019

Sous une chaleur étouffante au Mapei Stadium, les Bleuets ont vu leur parcours dans cet Euro U21 s'arrêter sèchement face aux Espagnols (4-1) en demi-finale. Malgré leur ouverture du score au quart d'heure de jeu, les joueurs de Sylvain Ripoll n'ont ensuite pas fait le poids face à des Espagnols supérieurs dans tous les compartiments du jeu.

Euro U21 2019 - Demi-finales
Espagne U21 - France U21 : 4-1 (2-1)
Buts : M. Roca (28e), M. Oyarzabal (45e+4), D. Olmo (47e) et B. Mayoral (67e) pour l'Espagne. J. Mateta (16e) pour la France.

Après avoir acquis leur qualification pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 en se qualifiant pour les demi-finales de l'Euro, les Bleuets visaient une place en finale face à l'Espagne, un stade de la compétition qu'ils n'avaient plus atteint depuis 2002. Face au quadruple vainqueur de la compétition (1986, 1998, 2011, 2013), les joueurs de Sylvain Ripoll tentaient de prendre le monopole du ballon en début de rencontre mais ils étaient considérablement gênés par le pressing haut des Espagnols. Après une main de Ballo-Touré dans sa surface estimée involontaire par l'arbitre (13e), les Espoirs Français se projetaient et Reine-Adélaïde, grâce à une belle percée au milieu de la défense, obtenait un penalty après une faute de Firpo. Face à Sivera, Mateta ne tremblait pas et ouvrait le score d'un contre-pied (14e, 0-1). Dans la foulée, l'attaquant de Mayence échouait dans son face à face avec le portier d'Alaves et manquait l'opportunité de faire le break (17e). Quelques instants plus tard, Dagba, à la peine face aux montées incessantes de Firpo, devait quitter ses coéquipiers sur civière (20e). Le latéral gauche espagnol était un véritable poison dans son couloir et donnait des sueurs froides à l'arrière garde tricolore à maintes reprises (4e, 25e, 45e). Dominateurs et plus tranchants, les jeunes espagnols revenaient logiquement peu avant la demi-heure de jeu. Après un superbe arrêt réflexe sur une tentative à bout portant, Bernardoni s'inclinait sur le corner qui suivait. Pourtant, le gardien girondin avait de nouveau réalisé un arrêt de grande classe mais Roca, en s'y reprenant par deux fois, fusillait les cages pour égaliser (28e, 1-1).

Dans le temps additionnel, l'arbitre désignait le point de penalty en faveur de l'Espagne après une faute peu flagrante de Konaté dans le dos d'Oyarzabal. L'avant-centre de la Real Sociedad se faisait justice et prenait Bernardoni à contre-pied (45e+4, 2-1). Après voir cédé en toute fin de première période, les Bleuets cédaient de nouveau dès le retour des vestiaires. Suite à une action collective très bien ficelée, Fabian Ruiz résistait au retour de Tousart et servait Olmo, seul dans l'axe, qui concluait du plat du pied (47e, 3-1). Au fil de cette seconde mi-temps, la supériorité espagnole s'accentuait de plus en plus. Bernardoni entretenait tout de même l'espoir en s'interposant dans son duel avec Fornals (52e). Peu après l'heure de jeu, le dernier rempart français s'interposait de nouveau face à Mayoral mais passait tout près de concéder un but casquette après que le ballon ait continué sa course (66e). Sur le corner qui suivait, Ikoné tardait à dégager le cuir qui revenait dans les pieds de Fornals sur la gauche. Ce dernier adressait un centre délicieux de l'extérieur du pied au second poteau où Mayoral ne se faisait pas prier pour tripler la mise d'une frappe puissante dans la lucarne (67e, 4-1). Sur coup franc, Ikoné tentait alors de réagir mais Sivera s'envolait pour détourner la belle tentative du Lillois (70e). En fin de rencontre, les Espagnols continuaient à se montrer dangereux en contre, profitant des espaces laissés par la défense française. Dans le temps additionnel, Soler piquait parfaitement son ballon par dessus Bernardoni mais Ballo-Touré revenait et écartait le ballon juste devant la ligne (90e+2). Cet Euro Espoirs s'arrête ainsi aux portes de la finale pour les Bleuets (4-1) alors que l'Espagne rejoint l'Allemagne (victoire 4-2 contre la Roumanie) en finale, pour un remake de l'édition 2017 lors de laquelle les Allemands s'étaient imposés (1-0).

LES NOTES DES BLEUETS

France U21 : Bernardoni (4) - Dagba (non noté) puis Amian (4), Konaté (3), Upamecano (3), Ballo-Touré (3) - Reine-Adélaïde (5), Guendouzi (4), Tousart (4), Aouar (3) - Ikoné (4), Mateta (5)