à la une
Jeudi 16 Juillet

Faits divers - Le car du Benfica caillassé, nuit de terreur à Lisbonne

Commentaire(s)
Faits divers - Le car du Benfica caillassé, nuit de terreur à Lisbonne
Deux joueurs du Benfica ont été transportés à l'hôpital.

Le car du Benfica, qui disputait hier soir son match de reprise, a été caillassé à son retour au centre d'entraînement. Deux joueurs du club lisboète ont été transportés à l'hôpital.

Le Benfica Lisbonne espérait probablement passer une meilleure soirée pour sa reprise, ce jeudi. Opposés à Tondela à domicile, les hommes de Bruno Lage ont concédé un match nul et vierge (0-0) qui s'apparente à un sérieux faux pas, même s'il leur permet de prendre la tête du classement (à la différence de buts), alors que le FC Porto s'était incliné la veille à Famalicao (2-1).

Mais le plus dur est intervenu en fin de soirée, sur la route du retour des joueurs au centre d'entraînement. Le bus qui les transportait a en effet été caillassé au moment où il venait de franchir un viaduc sur l'autoroute. Une escorte policière avait pourtant été mise en place autour du véhicule. La presse portugaise parle ce matin d'une nuit de "terreur" dans la capitale.

Weigl et Zivkovic transportés à l'hôpital

Suite au caillassage, des éclats de verre ont été projetés et deux joueurs ont été particulièrement heurtés, Julian Weigl (24 ans) et Andrija Zivkovic (23 ans), transportés dans la foulée à l'hôpital. Un triste événement dont le football portugais, particulièrement divisé sur la reprise de la Liga NOS, n'avait évidemment pas besoin...