Football Leaks - L'AS Monaco dément les accusations

Commentaire(s)
Football Leaks - L'AS Monaco dément les accusations
Monaco dément ASM FOOTBALL LEAKS

Football Leaks va en faire trembler plus d'un ! Après Paris et Manchester City, le groupe d'informateurs s'est attaqué, ce lundi, à l'AS Monaco, avec un montage envisagé par les dirigeants monégasques pour détourner les règles du fair-play financier. Selon leurs informations, Rybolovlev s'est entretenu avec Michel Platini, Gianni Infantino et Andrea Traverso afin de préparer, tout d'abord, les auditions devant la chambre de jugement de l’Instance de contrôle financier des clubs (ICFC).

Mais ce n'est pas tout ! Le dirigeant monégasque aurait imaginé un contrat avec une boite de marketing nommée AIM Sport Marketing. Une entreprise financée par Rybolovlev, à hauteur de 140 millions d’euros par an à reverser à l'AS Monaco, sur dix ans. Soit un montant total d'1,4 Milliard d'euros. Finalement, l'ASM n'a pas eu besoin d'aller aussi loin pour respecter les règles du FPF. Cependant, Monaco a tenu à réagir via son site officiel. "Le club dément fermement avoir contourné le Fair-Play Financier au travers d’un contrat noué avec une agence marketing contrairement à des fausses affirmations publiées par des médias français et européens" est-il écrit. "(...) Mais ce contrat (qui s’est avéré malgré tout trop ambitieux et irréalisable) n’a jamais été exécuté et à ce titre n’est jamais entré dans les comptes du club ni pour la DNCG, ni pour l’UEFA, et ce à l’initiative du club lui-même. Il n’a donc à aucun moment pu servir à être utilisé dans le cadre du Fair-Play Financier."