à la une
Dimanche 7 Juin

FPF - L'OM sera fixé le mois prochain !

Commentaire(s)
FPF - L'OM sera fixé le mois prochain !
Les dirigeants olympiens peuvent s'inquiéter...

Alors que le dossier de l'Olympique de Marseille concernant le non-respect de son accord vis à vis du fair-play financier a été déféré vers la chambre de jugement en mars dernier, le club phocéen devrait être fixé en juin prochain sur les possibles sanctions prises par l'instance.

Non, l'Olympique de Marseille n'est pas encore en Ligue des Champions. Le propos est fataliste mais également réaliste. Après avoir passé un accord avec l'UEFA en juin 2019 suite au non-respect des règles du fair-play financier, le club olympien a de nouveau été rattrapé par la patrouille en mars dernier pour n'avoir pas respecté cet accord. Par conséquent, le dossier du club a été transféré vers la chambre de jugement, réputée pour sa sévérité. Et pour cause, il y a quelques mois, Manchester City a été lourdement sanctionné : une interdiction de participer aux compétitions européennes pour les deux prochaines saisons.

Ce mardi soir, nos confrères de L'Equipe indiquent que l'OM sera enfin fixé en juin prochain. Bien que l'UEFA ait annoncé "un report de tous les délais de transmissions des rapports d'activité à une date à définir en fonction du nouveau calendrier" pour la saison 2020-2021 en raison de la crise actuelle, elle a également rappelé que "les résultats du seuil de rentabilité rapportés au cours des exercices 2018 et 2019 (pré-Covid) ne doivent pas être ignorés". Or sur ce point-ci, le club marseillais est dans une situation bien délicate. Les pertes du club sont colossales ces dernières saisons et celles-ci s'élevaient à 91 millions d'euros la saison passée. Ainsi, par l'accord signé avec l'instance européenne, l'OM avait consenti à se plier à certaines règles qu'il n'a donc pas respectées.

Malgré la pandémie mondiale, l'instance n'a pas oublié la gestion de ces dossiers et la décision finale devrait être connue le mois prochain. Plus que jamais, les motifs d'inquiétude sont nombreux pour les Olympiens qui ont donc enfreint les limites du fair-play financier à deux reprises et ce n'est pas la décision prise contre les Citizens qui va inviter à l'optimisme pour le club français...