à la une
Mercredi 30 Septembre

FPF - Sanctionné par l'UEFA, le LOSC a conclu un accord de réglement

Commentaire(s)
FPF - Sanctionné par l'UEFA, le LOSC a conclu un accord de réglement
Sanctionné dans le cadre du fair-play financier, le club nordiste a passé un accord avec l'UEFA. FPF

Malgré plusieurs belles ventes ces dernières années, le LOSC est et reste un club surveillé par le fair-play financier. Ce vendredi, les Dogues, qui n'ont pas respecté l’exigence de rentabilité, ont d'ailleurs été sanctionnés, jusqu'à la saison 2023-2024, par l'instance dirigeante du football européen. Le club nordiste, pour rentrer dans le rang, a passé un accord de règlement avec la chambre d’instruction de l'ICFC. Les détails dudit accord sont à retrouver ci-dessous.

  • L’accord de règlement couvre les saisons sportives 2020-2021, 2021-2022, 2022-2023 et 2023-2024.
  • Le LOSC s’engage à déclarer des déficits d’équilibre maximum de 20 millions d’euros et 10 millions d’euros sur les exercices clos respectivement en 2021 et 2022 et à atteindre le seuil de rentabilité total d’ici la période de suivi 2023/24 (c’est-à-dire les exercices se terminant en 2021, 2022 et 2023).
  • Le LOSC convient que, pour les exercices clos en 2021 et 2022, ses charges concernant le personnel sont limitées, ses frais financiers limités et ses résultats nets d’achats et ventes de joueurs sont définis.
  • Le LOSC s’engage à verser une contribution financière totale d’un montant maximal de 9 millions d’euros qui sera prélevé sur les revenus qu’il tire de sa participation aux compétitions de l’UEFA. Sur ce montant, 3 millions d’euros seront payés en totalité, le solde restant de 6 millions d’euros étant conditionnel en fonction du respect par le club des objectifs de rentabilité fixés dans l’accord de règlement.
  • Le LOSC accepte que, pour les saisons 2020-2021 et 2021-2022, il ne puisse inclure respectivement un maximum de 22 et 23 joueurs dans sa liste A pour la participation aux compétitions de l’UEFA, au lieu du maximum de 25 joueurs comme prévu dans le règlements de concurrence pertinents. Cette restriction continuera de s’appliquer pour les saisons 2022-2023 et/ou 2023-2024 à moins que le club ne remplisse toutes les mesures financières convenues avec la chambre d’instruction de l’ICFC.
  • Le LOSC Lille accepte que, pour les saisons 2020-2021 et 2021-2022, il ne puisse inscrire des joueurs nouvellement transférés dans sa liste A pour la participation à des compétitions interclubs de l’UEFA que si le club atteint un solde de transfert positif net tel que défini dans l’accord de règlement. Cette restriction continuera de s’appliquer pour les saisons 2022-2023 et/ou 2023-2024 à moins que le club ne remplisse toutes les mesures financières convenues avec la chambre d’instruction de l’ICFC.