France - Deschamps : "On ne va pas changer pour changer" (compte-rendu)


Didier Deschamps (France) était en conférence de presse, lundi après-midi.
France - Deschamps : 'On ne va pas changer pour changer' (compte-rendu)

Après la cuisante défaite aux Pays-Bas (2-0), vendredi soir en Ligue des Nations, les Bleus de France vont disputer leur dernier match de l'année civile 2018, mardi soir (21 heures, Stade de France) face à l'Uruguay. Malgré le caractère amical de cette rencontre, Didier Deschamps, le sélectionneur des Tricolores, a insisté sur la nécessité de terminer sur une bonne note.


Un message à faire passer à l'effectif après les Pays-Bas ?

"Ce n'est pas spécifique à ce qui s'est passé vendredi. Les messages sont des échanges individuels ou collectifs. Ce n'est pas à travers les deux entraînements qu'on a eus qu'on a pu changer quelque chose. La vérité reste toujours ce qu'il se passe sur le terrain. Le match de vendredi nous a donné tort sur tous les points. On a l'opportunité demain (mardi) de terminer l'année sur une note positive."

Une défaite prévisible ?

"On fait en sorte de prévenir mais ça nous est arrivé. On n'est pas les seuls, ça concerne beaucoup d'équipes qui sont allées loin en Coupe du Monde. Ce n'est pas une excuse mais une explication. Il y a beaucoup de blessés, d'usure physique et psychologique. Indépendamment de ce constat, on a été défaillants sur ce match contre une très belle équipe des Pays-Bas à son meilleur niveau. C'est difficile de ressortir quelque chose de positif. Il a manqué beaucoup trop de choses."

Des changements à venir chez les Bleus ?

"Il y a une logique de groupe qui restera mais qui n’est pas spécifique au titre de Champion du Monde. On fera le point en mars là-dessus avec mon staff. Être bon dans son club, être appelé en équipe de France, c’est une étape supérieure. On continuera à superviser tous les joueurs. Après, on ne va pas changer pour changer."

Son avis sur Edinson Cavani

"C’est un joueur qui convient à beaucoup d’entraîneurs. Il est efficace et généreux. Il a un état d’esprit remarquable. Il vaut mieux l’avoir dans son équipe."

L'absence de Paul Pogba

"Évidemment que je préfère l’avoir dans le groupe. Paul a beaucoup de sélections. C’est un profil différent. Celui qui peut se rapprocher le plus de Paul, c’est Ndombele."

Le match Allemagne-Pays-Bas en Ligue des Nations

"Je ne vous cache pas qu’une victoire allemande serait la bienvenue (ce soir face aux Pays-Bas, ndlr). Je serai devant ma télé. Ça aura des conséquences pour nous."

L'Uruguay, une revanche ?

"C'était un autre match, un autre contexte. C'est vrai qu'on avait bien maîtrisé l'Uruguay dans beaucoup de domaines. Cette équipe d'Uruguay a toujours cette qualité, cet ADN, malgré beaucoup d'absences. Elle a cette hargne et ne lâche rien. Évidemment, elle a aussi ce duo Cavani-Suarez. C'est une équipe sud-américaine qui a du répondant. Ce ne sera pas une revanche, ça n'existe pas les revanches dans le foot. Le contexte est différent."

Matchs Internationaux

France

Didier Deschamps

deschamps Equipe de France France