France - Entre la France et l'Espagne, Lucas Hernandez n'a pas hésité une seconde


Lucas Hernandez voulait représenter la France
France - Entre la France et l'Espagne, Lucas Hernandez n'a pas hésité une seconde

Lucas Hernandez est revenu, pour Le Parisien, sur sa double nationalité française/espagnole. Le défenseur, logiquement très attaché à ses terres espagnoles, affirme qu'il a toujours voulu joueur pour le maillot tricolore.

Franco-espagnol, Lucas Hernandez arbore un joli accent hispanique lorsqu'il répond aux médias en Français. Le défenseur, champion du Monde 2018 avec les Bleus, a vécu la majeure partie de sa vie de l'autre-côté des Pyrénées. Là-bas, il a tout construit : sa carrière professionnelle avec l'Atlético Madrid, sa famille (sa femme est espagnole, son fils est né en Espagne) comme il l'explique dans les colonnes du Parisien ce mardi.

"L’Espagne m’a tout donné, j’ai grandi là-bas, j’y vis, mon fils y est né, ma femme vient de là-bas. Je parle même mieux l’espagnol que le français. Mais j’aime la France, je suis champion du monde avec la France et ma famille vit en France. J’ai deux pays. Quand j’arrive en France, je me sens Français. Quand je suis en Espagne, je me sens Espagnol" raconte-t-il.

Et pourtant, au moment de choisir sa nationalité sportive, le Colchonero n'a pas hésité une seconde. "Pendant longtemps, je n’avais eu aucun retour des Bleus. Je ne savais même pas si quelqu’un savait que j’existais. Mais, un jour, le coach (NDLR : Didier Deschamps) m’a appelé et m’a dit que j’étais dans un coin de sa tête. Je n’ai même pas eu à réfléchir. J’ai tout de suite dit oui. Jamais je n’aurai dit non à la France. Les Bleus, c’était une évidence, ce que je voulais depuis petit". Un choix gagnant, à la fois pour Hernandez mais aussi pour les Bleus !

France

Lucas Camilo Hernández Perdomo

Hernàndez France Espagne