France - Ferland Mendy raconte ses premiers pas chez les Bleus


Ferland Mendy a été convoqué pour la première fois en EdF, lundi.
France - Ferland Mendy raconte ses premiers pas chez les Bleus

Moins de vingt-quatre heures après avoir posé ses valises à Clairefontaine, Ferland Mendy s'est exprimé sur ses premiers pas en équipe de France.

Ferland Mendy n'a pas dû beaucoup dormir la nuit dernière. Arrivé à Clairefontaine après minuit, il a dû beaucoup cogiter en attendant de savoir à quoi ressemblerait sa toute première journée au château, lui qui n'avait jamais connu la sélection tricolore, mêmes dans les équipes de jeunes, avant son appel en renfort pour suppléer Benjamin Mendy, de nouveau blessé à un genou et forfait pour les deux prochains matchs des Bleus contre les Pays-Bas et l'Uruguay.

Mais tout s'est visiblement bien passé pour le latéral gauche de l'Olympique Lyonnais, si l'on se fie au large sourire qu'il affiche dans l'interview vidéo tournée avec les équipes de communication de la FFF ce mardi. "Porter le maillot de l'équipe de France est une très grande fierté, encore plus avec la Coupe du Monde que vient de gagner cette équipe", confie Mendy, qui espère "rentrer une minute ou deux" pour connaître sa première cape sous le maillot frappé du coq.

Ndombele l'a appelé pendant sa sieste

L'ancien Havrais raconte également comment il a appris sa sélection, hier après-midi. "J'étais en train de dormir et Guy (Tanguy Ndombele son coéquipier à Lyon, ndlr) m'a appelé plusieurs fois pendant que je faisais la sieste. Il m'a dit : 'rappelle-moi, c'est urgent'. Je me suis dit : 'qu'est-ce que j'ai fait ? Il y a un problème ?' Finalement, je l'ai rappelé et il m'a annoncé une bonne nouvelle", sourit Mendy. "Au début, j'étais un peu dans les vapes, puis j'ai pris conscience que c'était vrai et qu'il fallait que je fasses mes affaires."

"J'appréhendais un peu, je me demandais comment ça allait se passer. Pour l'instant, tout se passe bien, mais je n'ai pas encore chanté. J'ai encore un peu de pression, mais ça va aller...", rigole le Lyonnais, qui connaît déjà plusieurs membres du groupe France. "Je connais Nabil (Fekir) et Tanguy, qui jouent avec moi, Presnel (Kimpembe) avec qui j'ai joué pendant sept ans au PSG, (Ousmane) Dembélé, que j'ai connu plus petit parce que j'allais souvent à Evreux... Je les connais un peu tous, donc je n'ai pas eu trop de problème pour me rapprocher d'eux." Il s'agira désormais d'afficher de la complicité sur le rectangle vert.

Lyon

France

Ferland Mendy

France Ferland Mendy Videos Foot