France - Il y a encore de la friture sur la ligne entre Adrien Rabiot et l'EdF

Commentaire(s)
France - Il y a encore de la friture sur la ligne entre Adrien Rabiot et l'EdF
Adrien Rabiot a désormais très peu de chances de retrouver les Bleus.

Malgré son surprenant refus de figurer parmi les réservistes de l'équipe de France au dernier Mondial, Adrien Rabiot a été approché par la FFF, qui a tenté de renouer le contact. Mais sa mère Véronique s'est interposée, amenuisant ses chances de revêtir à nouveau le maillot Bleu.

Adrien Rabiot est décidément un homme de conflit. Et si sa mère Véronique a récemment expliqué qu'il n'a pas tous les torts dans celui qui l'oppose au Paris St-Germain, elle aurait plus de mal à justifier les raisons de son parcours chaotique en équipe nationale. Celui-ci s'est brusquement arrêté l'été dernier, quand le jeune milieu de terrain (23 ans), apparu jusqu'alors à six reprises sous le maillot Bleu, a décliné la proposition de Didier Deschamps de l'intégrer à sa liste de réservistes pour la Coupe du Monde.

Evidemment, la victoire des Tricolores en Russie n'a pas incité leur sélectionneur à accorder à Rabiot une seconde chance de s'installer en EdF. Mais du côté de la Fédération française de football, on a tout de même tenté d'établir un nouveau contact avec le Parisien. "J'ai sollicité Adrien Rabiot pour qu'il vienne s'expliquer", dévoile le président Noël Le Graët dans les colonnes de L'Equipe. Mais là encore, les choses ne se sont pas passées comme prévu. "C'est Madame Rabiot qui a répondu en disant qu'elle voulait venir d'abord elle toute seule", poursuit NLG. "Je lui ai dit qu'il n'en était pas question."

Noël Le Graët n'y croit plus

Le patron de la 3F, loin de lâcher l'affaire, a tenté une deuxième approche. "Il y a eu ensuite un deuxième contact, où elle nous a indiqué cette fois-ci, qu'elle viendrait avec son fils. Ce n'était pas ce que je souhaitais, donc il n'y a pas eu de rendez-vous. Je voulais lui dire qu'il était trop jeune pour se fâcher avec l'équipe de France. Mais cela n'a pas pu se faire et c'est dommage", déplore Le Graët, qui n'a "pas prévu" de renouer le fil. "Je le rencontrerai peut-être par hasard à Barcelone ou à Rome, mais je ne voyage plus beaucoup..." Très distendu, le lien entre Rabiot et l'équipe de France est désormais tout proche de rompre. Comme avec le PSG...

Commentaire(s)