France - La grosse mise au point de Deschamps dans le dossier Rabiot

Commentaire(s)
France - La grosse mise au point de Deschamps dans le dossier Rabiot
Didier Deschamps s'agace du dossier Rabiot PSG RABIOT DESCHAMPS FRANCE

Les temps sont durs pour Adrien Rabiot. Empêtré entre Barcelone et le PSG pour son mercato, le milieu de terrain ne trouve pas grâce aux yeux de Didier Deschamps. Agacé par le comportement de son joueur, le sélectionneur des Bleus le recadre sévèrement.

Agacé, lassé mais pas énervé, Didier Deschamps revient une énième fois sur le dossier Rabiot. Le milieu de terrain a claqué la porte des Bleus lorsqu'il était réserviste avant la coupe du Monde. Depuis, "plus de nouvelles". "J'ai fait en sorte d'avoir une communication avant que ce soit décidé, relate le sélectionneur tricolore sur BeIN Sports, mais ça n'a pas été possible." Conséquence, une lettre véhémente plus tard, le joueur du PSG n'est plus réserviste. Il n'est plus appelé en bleu non plus.

"Il ne faut pas minimiser la décision qu'il a prise", s'insurge le coach, champion du Monde. Fier de son équipe et de son maillot, le technicien tient à se défendre. "On parle de l'équipe de France ! Ce que représente ce maillot, la décision qu'il a prise... bien sûr il n'a rien fait de mal, il y a toujours des choses plus graves." Il semble pourtant impossible d'oublier. "Savoir ce que représente ce maillot, et prendre cette décision, c'est non. J'étais bien obligé de l'accepter, ça a des conséquences pour lui mais vis à vis du groupe aussi."

Les performances de Rabot en question

Justement, Didier Deschamps tient à son groupe. Et à son unité. "L'équipe de France n'est à personne. Que ce soit Adrien Rabiot, Hugo Lloris ou Blaise Matuidi. Il est hors de question de faire un cas à part, le groupe est au-dessus." Au-dessus, surtout quand un joueur n'est pas décisif... "J'ai l'impression que, quand on m'en parle, on parle d'un joueur qui a été très bon en équipe de France." Le sélectionneur français ne semble pas convaincu. "Regardez les cinq matches qu'il a joués avec nous ! On ne parle pas d'un joueur auteur de grandes performances avec les Bleus."

Pour ne rien arranger, le milieu parisien souffre désormais de la comparaison avec "la concurrence". Sans tabou, Didier Deschamps compare les prestations de ses hommes. "Dernièrement j'ai appelé Tanguy Ndombele, qui a répondu aussi. Je ne fais pas une fixation sur Adrien, ce n'est pas une punition pour une punition. Les joueurs qui sont allés à la coupe du Monde et après ont répondu présent." Adrien Rabiot, non. Si son sélectionneur ne "ferme pas la porte", il semble néanmoins plus qu'improbable de voir les deux hommes retravailler ensemble.