France - Laurent Blanc entretient le flou concernant son avenir

Commentaire(s)
France - Laurent Blanc entretient le flou concernant son avenir
L'ancien entraîneur parisien s'est exprimé

Interrogé par Téléfoot, Laurent Blanc s'est montré très évasif concernant son avenir. L'ancien coach du PSG assure cependant vouloir rester proche du terrain.

Mais que fait donc Laurent Blanc ? Sans club depuis la fin de son aventure avec le Paris Saint-Germain en 2016, le Président n'a toujours pas retrouvé chaussure à son pied. "Je m'occupe de ma famille, de moi-même. Je suis le football d'une manière très régulière. Tout le monde croit que je joue au golf toute la journée, c'est faux. Le foot reste ma passion", a-t-il assuré dans un entretien accordé à Téléfoot. Mais alors, à quel moment reprendra-t-il du service ? "J'espère l'année prochaine. Si ce n'est pas le cas, je m'orienterai sur autre chose. Si j'ai des idées ? Oui. Mais c'est le terrain qui m'attire".

L'ancien sélectionneur de l'équipe de France veut donc entraîner. Et un coach avec son CV est forcément associé à tout club recherchant un entraîneur. Souvent à tord... "Mon nom circule trop, chaque fois qu'un poste se libère. Souvent sans raison. L'OM ? Aucun contact. Lyon ? Pareil. Il y a des gens en poste, laissez-les travailler, a-t-il assuré. Si l'OM et l'OL sont intéressants ? Je ne réponds pas à ces questions, il y a des périodes pour les changements d'entraîneur, on n'est pas dedans". Et quant à sa supposée trop grande exigence, Blanc s'est également montré très clair : "Ça aussi, c'est n'importe quoi".

Blanc : "Des refus que je regrette ? Oui, certainement"

Reste que celui qui est passé par le banc des Girondins de Bordeaux a refusé plusieurs offres. "Des refus que je regrette ? Oui, certainement. Mais je n'étais pas prêt. J'avais besoin de couper un peu. Quels clubs ? Vous ne le saurez pas". Il faudra donc attendre encore pour avoir une idée plus précise de l'orientation que donnera le champion du monde 98 à la suite de sa carrière de coach. Avec, en tête, un éventuel retour au PSG ? "Je ne vois pas de raisons de vous dire non. Mais il faudrait que les étoiles soient bien alignées, et ce n'est pas le cas".