France - Le Graët réagit à la polémique Benzema

Commentaire(s)
France - Le Graët réagit à la polémique Benzema
Noël Le Graët (FFF) a défendu Didier Deschamps et Karim Benzema.

Présent en Autriche, aux côtés de l'équipe de France qui prépare son Euro, Noël Le Graët est revenu sur les propos polémiques tenus par Karim Benzema, ce mercredi dans les colonnes du quotidien AS. Le président de la Fédération Française de Football n'a pas voulu jeter de l'huile sur le feu dans cette affaire, préférant défendre son sélectionneur national, Didier Deschamps. "Didier Deschamps est en pleine forme, il est costaud. Si quelqu’un l’a sélectionné souvent, même quand il n’était pas en grande forme, c’est bien Didier, il a été très irréprochable par rapport à lui. Si Didier Deschamps est attaqué, je le suis aussi", a déclaré le président de la 3F. Ce dernier a également défendu Karim Benzema, ne lui tenant pas rigueur de ses propos.

"D’abord, je voudrais préciser que je l’aime bien. Je ne vais pas changer d’idée parce qu’il y a un article dans un journal. Je retiens qu’il aime bien l’équipe de France, il veut y revenir. Il s'est laissé un peu aller. Je préférerais qu’il soit plus aimable par rapport à ses copains, qui sont en préparation, qui ont envie de bien faire. Ce sont des mots malheureux. Ce sont des mots qui ne correspondent à rien, parce qu’ils ne sont pas réalistes. Je ne lui en tiens pas rigueur", a-t-il poursuivi, dans des propos rapportés par nos confrères de L'Equipe. La porte des Bleus n'est donc pas refermée pour l'avant-centre du Real Madrid : "Benzema n'est pas suspendu à vie. On va faire sans lui pendant l'Euro, après on verra. Je souhaite qu'on arrête de parler de cette petite divergence", a conclu le dirigeant de l'instance nationale.