France - Les Bleus ne s'interdisent plus de rêver et visent la victoire finale !

Commentaire(s)
France - Les Bleus ne s'interdisent plus de rêver et visent la victoire finale !
Les Bleus rêvent du titre final HERNàNDEZ FRANCE CDM 2018 VARANE

En conférence de presse, Raphaël Varane et Lucas Hernandez ont affiché clairement leurs ambitions après la qualification en demi-finale. Désormais, les Bleus pensent au titre final.

Favorite pour certain, outsider pour d'autres, l'Équipe de France est l'une des seules grandes nations à ne pas être passée à la trappe, au même titre que la Belgique ou l'Angleterre. Dorénavant en demi-finale, face aux Belges mardi (20h00), les Bleus ne sont plus qu'à deux rencontres du sacre final et ils ne s'interdisent pas de rêver.

"On espère être champions du monde. On sent la ferveur en France. On remercie nos supporters. On veut donner le maximum pour rendre fiers les Français" confie Varane en conférence de presse. "Il n’y a pas de favori. Il ne reste que des équipes fortes. On aborde ce match comme un match très difficile. Il faudra donner le meilleur de nous-même contre la Belgique. On va prendre match après match." Alors que le groupe France brille par sa merveilleuse entente sur et en dehors du terrain, l'objectif Coupe du Monde n'est pas encore dans les discussions de tous les jours, où Football Manager, le Perudo et la musique forment une parfaite harmonie.

Mais pour Lucas Hernandez, "chacun pense" à la victoire finale. "On ne se le dit pas mais chacun y pense, oui. On sait qu’il nous reste deux matchs pour cela. Ça sera compliqué, on le sait, mais rien n’est impossible, alors pourquoi ne pas rêver ?" s'interroge-t-il. "On est tous des grands joueurs, on est tous ambitieux. Quand on démarre une compétition on veut la gagner, c’est normal. Evidemment ce n’est pas facile, mais notre objectif est de gagner cette Coupe du Monde. On n’en a jamais été aussi près. Dans le foot, tout va très vite. Il y a quelques mois je n’imaginais même pas en équipe de France. Il faut profiter au maximum". Les Bleus savent ce qu'ils leur restent à faire pour réaliser leur rêve.