France - Les Bleus prennent la défense de Giroud

Commentaire(s)
France - Les Bleus prennent la défense de Giroud
Olivier Giroud a inscrit un triplé, vendredi, face au Paraguay GIROUD FRANCE PARAGUAY

Pour la première fois de sa carrière en équipe de France, Olivier Giroud a inscrit un triplé, vendredi soir, avec l'équipe de France. Grand artisan du succès face au Paraguay en amical (5-0), il a encore su répondre à ses éternels détracteurs.

73e minute de la rencontre, vendredi soir. Olivier Giroud cède sa place à Alexandre Lacazette. Le public du Roazhon Park lui réserve alors une ovation. Et pour cause, l'attaquant d'Arsenal s'est offert un magnifique triplé face, il est vrai, à une faible équipe du Paraguay. De quoi tout de même donner du baume au coeur à un joueur qui n'a pas toujours fait l'unanimité. Pourtant, ses statistiques chez les Bleus impressionnent. Le voilà à 16 buts lors de ses 16 dernières titularisations en équipe de France. Ça valait bien quelques applaudissements. L'avant-centre des Gunners a aussi eu droit au soutien de ses coéquipiers. Notamment de son compère d'attaque.

"Ça va lui faire du bien. Quand il est en forme comme ce soir, c'est parfait pour nous, a commenté Antoine Griezmann au coup de sifflet final. Et on a besoin de lui à ce niveau pour aller plus loin. On a vu de belles choses. C'est notre 9. Le coach a énormément confiance en lui. On essaie de lui donner des ballons pour qu'il marque. On va essayer de tout faire pour qu'il continue à marquer".

De son côté, Hugo Lloris a souligné les efforts que l'ancien Montpelliérain arrive à faire pour l'équipe. "Giroud a de très belles statistiques, a rappelé le capitaine des Bleus. Il a été très bien servi également, il faut le souligner. Il faut voir le travail d'équipe. Giroud ne le doit qu'à lui-même. Il fait les efforts sur le terrain. C'est bien. Il est récompensé. Aujourd'hui, c'est Olivier, demain ce sera un autre joueur. On appartient à une équipe et comme on a l'habitude de le dire et de le répéter, on s'inscrit tous dans le collectif".

Et le sélectionneur de justifier son choix de l'aligner dès le coup d'envoi. "Il revient parce que je le rappelle et parce qu'il marque des buts pratiquement à chaque fois, a commenté Didier Deschamps. Je crois qu'il a 24 buts avec nous, 26 en fait, si en plus je lui en enlève (il sourit). Même si saison a été plus compliquée avec son club, son prorata temps de jeu - efficacité est bon. Quand il ne marque pas, il est aussi utile à l'équipe. Il a droit parfois à des critiques trop exagérées je trouve, mais il répond présent sur le terrain". A lui, aussi, de répondre présent vendredi prochain en Suède dans un match décisif pour la qualification au prochain Mondial.