France - Les joueurs qui ont tiré leur épingle du jeu

Commentaire(s)
France - Les joueurs qui ont tiré leur épingle du jeu
Certains Bleus ont profité des absences pour se mettre en évidence. FRANCE QUALIFS EURO 2020

En l'absence de plusieurs cadres, certains joueurs ont profité de la rencontre face à l'Albanie pour marquer des points, à quelques mois de l'Euro 2020.

Sur le plan collectif, l'enjeu était grand samedi soir, face à l'Albanie. Suite au succès de l'Islande plus tôt dans la journée, les Bleus se devaient de l'emporter pour reprendre la tête du groupe, également partagée avec la Turquie. Au niveau individuel aussi, nombreux étaient les joueurs à vouloir se démarquer. Et nombreux sont ceux à y être parvenus.

Dans le secteur défensif, Lucas Hernandez faisait son retour après quasiment un an d'absence en raison d'une sérieuse blessure au genou. En concurrence avec Ferland Mendy, parti au Real Madrid cet été, Lucas Digne ou encore Benjamin Mendy, le néo-bavarois a joué comme s'il n'était jamais parti. Au four et au moulin dans son couloir gauche, il s'est - comme toujours - dépensé sans compter. Passeur décisif sur le deuxième but, il a également obtenu un penalty. Par son activité incessante le long de la ligne, il a permis à l'EDF de trouver de la largeur et de la profondeur face à un bloc bas composé de cinq défenseurs.

Dans l'entre-jeu, son coéquipier en club, Corentin Tolisso, faisait lui aussi son retour dans le groupe France après dès mois d'absence en raison d'une opération au genou. L'ancien lyonnais n'a pas crevé l'écran mais son jeu simple et sa distribution (117 passes réussies) ont permis aux Bleus de dicter le tempo et d'approcher rapidement des cages adverses. Sur l'aile droite, Kingsley Coman a brillé et enchanté le Stade de France.

Coman et Ikoné, c'était explosif

Enfin épargné par les blessures, l'ailier de 23 ans a incontestablement été l'homme du match face aux Albanais. Auteur de l'ouverture du score sur un service cinq étoiles de la part de Varane, il a récidivé en seconde période après un enchaînement parfaitement senti sur un centre de Griezmann. Plus que l'aspect décisif, l'ancien parisien s'est appuyé sur sa qualité de percussion et sa capacité à gagner des duels en un contre un pour mettre à mal son vis à vis. S'il parvient à slalomer entre les blessures aussi bien qu'il l'a fait hier soir au milieu des défenseurs, sa présence à l'Euro 2020 deviendra quasiment inévitable.

Enfin, toujours dans le secteur offensif, le petit nouveau a connu une soirée de rêve pour sa première avec les A de l'équipe de France. Entré en jeu dans le dernier quart d'heure du match, Jonathan Ikoné n'a eu besoin que de huit petites minutes pour ouvrir son compteur chez les Bleus. A l'image de Coman, qu'il a remplacé, le Lillois a fait parler son explosivité et a réalisé quelques belles percées balle aux pieds et il devrait obtenir davantage de temps de jeu face à Andorre.