France - Quand Deschamps évite une question piège sur la Moldavie

Commentaire(s)
France - Quand Deschamps évite une question piège sur la Moldavie
Deschamps avait bien préparé sa conférence de presse.

L'équipe de France s'est réunie pour la première fois de l'année 2019, ce lundi à Clairefontaine, en vue de préparer ses deux premiers matchs des qualifications pour l'Euro 2020. Le premier d'entre-eux les verra défier la Moldavie, vendredi soir. Une équipe que Didier Deschamps et son staff ont bien analysée, et le sélectionneur tricolore en a donné la preuve lorsqu'un journaliste a tenté de le piéger en le questionnant sur les joueurs dont il se méfie. "J'en connais oui, il y a (Vitalie) Damascan. Il a 20 ans, il joue au Torino, il est intéressant", a souri Deschamps, visiblement très satisfait de ne pas s'être fait piéger, avant de citer pêle-mêle les noms de plusieurs autres joueurs.

"Ils ont un quatuor offensif avec quelques repères. On analyse, on a regardé tous leurs matchs en Nations League, où ils ont été performants surtout chez eux (2 nuls et 1 victoire pour un seul but encaissé, ndlr). Il y a une grande majorité du onze titulaire qui joue à l'étranger, avec des joueurs assez expérimentés, notamment en charnière centrale", a-t-il poursuivi, avant de résumer : "c'est une équipe qui se connaît bien avec des jeunes qui arrivent."