France U21 - La mise au point de Jean-Kevin Augustin

Commentaire(s)
France U21 - La mise au point de Jean-Kevin Augustin
Jean-Kevin Augustin est resté à Leipzig. RIPOLL AUGUSTIN FRANCE U21

Jean-Kevin Augustin, qui a décliné son invitation à Clairefontaine pour rejoindre l'équipe de France Espoirs, a tenté de faire la lumière sur sa décision, qu'il assure avoir prise "par défaut".

"Jean-Kevin m'a fait part de sa décision de ne pas honorer ce rendez-vous. J'en prends acte et j'en tirerai les conséquences sportives, ce ne sont pas des excuses recevables." C'est par ces mots que Sylvain Ripoll a annoncé, en début de semaine, que Jean-Kevin Augustin n'avait pas répondu favorablement à sa convocation en équipe de France Espoirs.

Sans en dire davantage, le sélectionneur des Bleuets laissait alors supposer que le jeune attaquant (21 ans) avait lui-même choisi de faire l'impasse sur ce rendez-vous international pour se concentrer sur les prochaines échéances de son club, le RedBull Leipzig. Mais à en croire l'intéressé, qui s'est exprimé via les réseaux sociaux, ce sont les dirigeants allemands qui l'ont dissuadé de rejoindre Clairefontaine, pour des raisons "liées à [son] intégrité physique".

"L'équipe de France ne se refuse pas"

"La décision de ne pas rejoindre la sélection nationale Espoirs pour ce rassemblement a été prise en concertation avec mon club, le RB Leipzig, sur la base de considérations liées à mon intégrité physique. C’est un choix par défaut, auquel j’ai dû me résoudre après avoir pris en compte un ensemble de paramètres", explique Augustin.

Tancé par Didier Deschamps, qui a évidemment eu vent de la nouvelle, l'ancien Parisien a tenu à rassurer l'encadrement de l'équipe de France sur son état d'esprit. "Pour être définitivement clair quant à l’état d’esprit qui m’anime. L’Equipe de France, quelle que soit la catégorie, ne se "refuse" ou ne se "décline" pas, avec le caractère léger que l’on peut attribuer à ces termes. Il peut, en revanche, et à regrets, arriver que l’on doive se priver de ses honneurs dans des circonstances bien particulières." Le message est passé.