Girondins - Ménès donne une analyse très pessimiste de la situation


La situation bordelaise n'a rien d'enviable pour Ménès
Girondins - Ménès donne une analyse très pessimiste de la situation

"Pour moi, il s'est vite dit qu'il n'arriverait à rien avec cet effectif, et il a provoqué son départ." Sur le plateau du Canal Football Club, Pierre Ménès a donné sa version de la crise bordelaise, alors que Gustavo Poyet semble proche d'un licenciement, vendredi prochain. "Il ne comptait pas sur Laborde, il l'a plus souvent mis sur le banc que sur la pelouse, estime l'analyste. Il avait déjà fait plusieurs sorties de ce type, dont une contre sa direction dès le début du mercato... Ça devait se terminer comme ça."

"Je pense que l'affaire Poyet ne doit pas cacher l'état actuel des Girondins", tient à reprendre le commentateur. Pour lui, le FCGB est déjà mal embarqué : "l'effectif est très très faible pour aller jusqu'à la trêve, et on attend beaucoup des futurs dirigeants américains... le PSG avait fait pareil avec Colony Capital, qui n'a jamais mis un sou." Quant aux possibles pistes pour le banc bordelais... "Henry attend mieux, et pourquoi pas remplacer Emery à Arsenal, Blanc cherche mieux et n'a aucun intérêt à y aller. Rémi Garde n'est pas libre... reste Jurgen Klinsmann. Après tout, pourquoi pas."

Ligue 1

Bordeaux

Girondins Ménès 2e journée L1