ICC - Le PSG arrache la victoire face à l'Atlético Madrid (résumé et notes)

Commentaire(s)
ICC - Le PSG arrache la victoire face à l'Atlético Madrid (résumé et notes)
Paris arrache la victoire PSG ATLéTICO ICC 2018

Le PSG a enfin décroché sa première et unique victoire en International Champions Cup. Après avoir menés 2-0, les Parisiens, qui ont été rattrapés au score par l'Atlético, ont fait preuve d'une grosse force mentale pour puiser dans leurs réserves et remporter la victoire.

International Champions Cup
Paris SG - Atlético Madrid : 3-2 (1-0)
Buts : Nkunku (32e), Diaby (72e), Postolachi (90+2e) pour le PSG. Victor Mollejo (75e), (c.s.c 86e) pour l'Atlético.

Après 2 défaites en autant de rencontres dans le cadre de l'International Champions Cup (3-1 contre le Bayern, 5-1 contre Arsenal), le Paris Saint-Germain a enfin lancé sa saison, à 5 jours du Trophée des Champions face à Monaco. Comme un symbole, Thomas Tuchel a pu aligner un XI de départ se rapprochant d'une composition digne de la Ligue 1. Le technicien a notamment compté sur les titularisations de Marco Verratti, Adrien Rabiot, Layvin Kurzawa, Kevin Trapp et même Angel Di Maria, de retour de vacances seulement hier. Mais, encore une fois, c'est l'homme en forme de la préparation côté Paris qui s'est distingué le premier, à savoir Christopher Nkunku. Le milieu de terrain a ouvert la marque à la 32ème après avoir très bien suivi une frappe de Kurzawa, déviée de la main par Juanfran. Entre temps, Paris a conservé sa cage inviolée grâce à une belle sortie de Trapp (8e), avant un raté de Gameiro (11e). Juste avant le retour au vestiaire, Kevin Rimane, le taulier de l'équipe réserve francilienne, sauve sur sa ligne une frappe de Vietto (41e).

Au retour des vestiaires, Thomas Tuchel remplace toute son équipe, sauf Kevin Trapp. 10 changements sont donc orchestrés, mais il va très vite être obligé d'envoyer deux nouveaux joueurs sur le terrain, à savoir Virgiliu Postolachi (entré à la 48e à la place de Georgen, touché au genou) et Jean-Christophe Bahebeck (blessure de Mbe Soh à la 60e). Malgré la jeunesse de l'effectif parisien, les jeunes pousses se créent pas mal d'occasion dans ce second acte. Timothy Weah, très en jambes depuis le début de saison, est tout proche de doubler la mise à la 53ème. L'Américain va surtout montrer des signes de complémentarités avec Moussa Diaby, de retour de sa pige en Équipe de France U19 (tout comme Adli). Le jeune ailier parisien va profiter d'une interception de son coéquipier en attaque pour doublée la mise à la 72ème minute. 6 minutes plus tôt, il avait alerté Adam avec une lourde reprise de volée en plein sur la barre transversale.

Pour autant, le répit est de courte durée pour les Franciliens. Les Rouge-et-Bleu vont encaisser un but sur corner (76e), en raison d'une mauvaise appréciation de Kevin Trapp. Si l'Allemand se rattrape par une parade réflexe sur une première frappe de Victor Mollejo, l'Espagnol ne tremble pas pour conclure dans un deuxième temps. Les titis parisiens, qui avaient pourtant le match en main, vont craquer en toute fin de match face aux assauts, finalement nombreux, des Colchoneros. Sur un centre pas vraiment dangereux, Antoine Bernede, désireux de dégager, contre le cuir de la main et trompe Kevin Trapp, qui avait anticipé son déplacement (86e). Valeureux et ne lâchant rien, les petits protégés de Thomas Tuchel vont repasser devant sur un exploit individuel de Virgiliu Postolachi. Aux 18 mètres, le Franco-Moldave crochète avant d'envoyer un ballon enroulé pleine lucarne (90+2e) du pied gauche. Une victoire à l'arrachée qui donne le sourire à ce groupe ultra-jeune ! Dorénavant, Thomas Tuchel doit maintenant viser le Trophée des Champions samedi.

LES NOTES DES PARISIENS

La compo du PSG en 1ère période : Trapp (5) - Rimane (6), Diarra (6), Nsoki (7) - Dagba (6,5), Verratti (7), Rabiot (7), Lo Celso (5), Kurzawa (5) - Di Maria (5), Nkunku (6).

La compo du PSG en 2ème période : Trapp (5) - Postolachi (6), Sissako (4,5), Fressange (5) - Toufiqui (6), Adli (6), Bernede (4), Zagre (5) - Bahebeck (4), Weah (7), Diaby (7).

Commentaire(s)