ICC - Lyon réussit son entrée en dominant le Benfica Lisbonne

Commentaire(s)
ICC - Lyon réussit son entrée en dominant le Benfica Lisbonne
Ndombélé et l'OL ont empoché trois points face au Benfica Lisbonne. OL BENFICA ICC 2018

L'OL a réussi son entrée en lice dans l'international Champions Cup 2018, en battant ce mercredi soir le Benfica Lisbonne au terme d'un match riche en buts et en enseignements.

International Champions Cup - 1ère journée
Benfica Lisbonne - Olympique Lyonnais : 2-3 (0-2)
Buts : Pizzi (59ème) et Marcelo csc (64ème) pour le Benfica ; Marcelo (40ème), Traoré (45ème) et Terrier (83ème) pour l'OL.
La compo de l'OL : Gorgelin - Tete (puis Dubois), Marcelo, Morel, F.Mendy - Ndombélé (puis Diop), Tousart, Aouar (puis Ferri) - Depay (puis Cornet) - Traoré (puis Rafael), Mariano (puis Terrier).

Après une série de matchs amicaux plus ou moins bien maîtrisée (victoires contre Fulham et Wolfsburg, nul contre Sion et défaite contre Huddersfield), l'Olympique Lyonnais faisait son entrée en lice dans l'International Champions Cup ce mercredi soir. Une première réussie pour Bruno Genesio et ses hommes, vainqueurs du Benfica Lisbonne au Portugal.

Comme le score l'indique, ce succès a d'abord traduit la bonne forme des joueurs offensifs Lyonnais. Mariano et Traoré ont beaucoup bougé devant un Memphis Depay actif et plutôt incisif, malgré un léger déficit au niveau physique, dû à son retour tardif de vacances. Le hollandais frappa d'ailleurs le corner amenant l'ouverture du score de Marcelo, sur une tête piquée à bout portant, et fut à l'origine du contre conduisant au second but, signé Traoré, juste avant la mi-temps.

Une défense peu rassurante

Mais cette victoire a également révélé les carences de la défense lyonnaise. Dépassée à plusieurs reprises dans la première heure - le Benfica a touché les montants à trois reprises - , elle a cédé coup sur coup, aux 59ème et 64ème minutes, peu aidée, il est vrai, par un milieu de terrain beaucoup moins efficient après la pause.

Les nombreux changements opérés par Genesio ont permis de relancer quelque peu la machine lyonnaise et sur un déboulé de Cornet, Martin Terrier a finalement permis aux Gones de repartir avec la victoire. L'OL devra maintenant se frotter à l'Inter Milan (samedi) puis Chelsea (mardi) pour tenter de monter en puissance avant la reprise de la Ligue 1, dans dix jours, face à Amiens.

Commentaire(s)