Infos - Ça sent bon pour Bielsa, La FIFA dans de sales draps, Cabaye a fait son choix...

Commentaire(s)
Infos - Ça sent bon pour Bielsa, La FIFA dans de sales draps, Cabaye a fait son choix...
Retrouvez le condensé de l'actualité footballistique de ce mercredi 27 Mai 2015.

Cette journée du mercredi 27 Mai 2015 a démarré en fanfare avec un nouveau scandale de grande ampleur visant la FIFA. Des informations mercato importantes étaient également au programme de cette journée...

Les Canaris à l'aube d'un grand chantier !

Les Canaris se dirigent vers la fin d'un cycle ! Deux ans après leur remontée dans l'élite du football français, les protégés de Michel Der Zakarian stagnent. Après un premier exercice terminé à la treizième place, les Nantais ont reculé d'un rang. Un classement en-deçà des attentes qui peut notamment s'expliquer par une interdiction de recrutement et une indigence offensive. Mais ceci, tout du moins concernant l'interdiction de recrutement, sera bientôt du passé. Pour retrouver son lustre d'antan, le club nantais compte bien se montrer actif sur le marché des transferts. C'est même d'ores et déjà le cas ! Le premier joueur à ouvrir le bal ayant été Serge Gakpé qui, il y a quelques semaines, officialisait son départ pour l'Italie et le Genoa. En fin de contrat lui aussi, le milieu de terrain, Vincent Bessat, va lui emboîter le pas. La tangente, Kian Hansen l'a, lui, déjà prise. Le Danois ayant officialisé son départ et son retour dans son pays d'origine.

Un autre candidat au départ est à déclarer chez les Canaris en la personne de Georges-Kevin Nkoudou. Sous contrat jusqu'en Juin 2016 avec le FCN et courtisé par l'Olympique de Marseille, le jeune joueur devrait également plier bagages incessamment sous peu. Ses bagages, Jordan Veretout, peut quant à lui les ranger. Véritable révélation de la saison à Nantes, le milieu de terrain (22 ans, 33 matches, 7 buts et 5 passes décisives en Ligue 1 en cette saison 2014-2015) ne partira pas. En tout cas pas cet été, peu importe les convoitises qu'il suscite : "On vient de lui doubler son salaire et prolonger son contrat. Donc, il reste. Je lui ferme la porte", a ainsi lâché le patron des Canaris, Waldemar Kita, au quotidien régional Ouest-France.

"Porte fermée pour Veretout !"

Au rayon des arrivées, rien d'officiel pour l'instant même s'il apparaît de plus en plus probable que le défenseur latéral gauche de Brest (Ligue 2), Wilfried Moimbé, prendra la succession de Vincent Bessat dans le couloir. Autre arrivée envisagée, celle de l'attaquant de l'En Avant Guingamp, Christophe Mandanne. La première signature officielle devrait toutefois intervenir dans les prochaines heures puisque les Canaris, selon les informations de Presse Océan, seraient parvenus à un accord avec la formation danoise d'Aalborg concernant le transfert du milieu de terrain offensif, Nicolaj Thomsen. Âgé de 22 ans, le jeune milieu offensif, international danois des moins de vingt-et-un ans, doit d'ailleurs se rendre à Nantes ce mercredi afin de passer la traditionnelle visite médicale et finaliser les détails de son contrat. Une opération estimée à près de deux millions d'euros et qui devrait marquer, à coup sur, le début d'une "grande lessive" chez les Jaunes et Verts. Qu'on se le dise, l'été sera chaud et animé aux abords de la Beaujoire !

Nouvelle donne dans le dossier Bielsa !

L'OM tient à son Bielsa. Ses relations quelque peu distantes avec Vincent Labrune, son échec dans la course au podium et sa gourmandise dans les négociations des termes de sa deuxième année de contrat n'ont, semble-t-il, eu aucune incidence néfaste sur la farouche volonté des dirigeants Phocéens de le prolonger sur la Canebière. Bien au contraire, puisque le club provençal envisagerait désormais de se projeter plus loin avec l'argentin.

Nos confrères de RMC nous apprennent effectivement aujourd'hui que les négociations entretenues par les deux parties ne seraient plus basées sur un contrat jusqu'en 2016, mais jusqu'en 2017. Une preuve supplémentaire, s'il en fallait une, que la direction marseillaise accorde toute sa confiance à l'ancien coach de Bilbao. C'est pourtant ce dernier, qui, toujours selon les informations de la station de radio, aurait été à l'initiative de cette idée.

Labrune ne dément pas !

"Les négociations se passent très sereinement et les deux hommes (Bielsa et Labrune) se sont testés pendant un an, ils se connaissent mieux et il y a un vrai respect mutuel", confie-t-on justement dans l'entourage de Bielsa. Quant à Labrune, l'opportunité d'apporter davantage de stabilité sur le banc de touche olympien n'est pas pour déplaire, lui qui a vu Didier Deschamps, Elie Baup et José Anigo se succéder en un peu plus de deux ans. "Je ne démens rien mais je ne veux pas communiquer sur ce sujet", a déclaré le patron de l'OM, joint par nos confrères. À suivre.

Caïazzo annonce un "plan 2016-2020" ambitieux !

Gomis, Aubameyang, Zouma, Guilavogui... Les exemples ne manquent pas pour symboliser la fuite des cadres que l'AS Saint-Etienne se doit de subir à chaque période de mercato. D'ailleurs, la prochaine ne devrait pas échapper à la règle, avec les départs programmés de Max-Alain Gradel, Franck Tabanou, voire de Mevlüt Erding. Mais à en croire Bernard Caïazzo, ces cruelles séparations ne seront plus nécessaires, dans un avenir relativement proche.

Dans une interview accordée au Progrès, le président du Conseil de Surveillance de l'ASSE annonce un avenir plus radieux pour les finances du club, et, par conséquent, pour sa compétitivité sur le plan sportif. "Quand on fait la composition de l’équipe avec les joueurs partis depuis 2011… c’est sûr qu’on a envie que nos joueurs restent. Ce sera je crois possible à partir de 2016-2017 avec les nouveaux droits TV. Il y aura une augmentation substantielle, prévient Caïazzo. Il faut maintenir notre niveau sportif, continuer à progresser, nous savons où nous allons, il y a un plan 2016-2020..."

Un plan de route grâce auquel il espère bien mener les Verts jusqu'aux sommets du football hexagonal. "On a doublé Lille, Rennes, Montpellier, Bordeaux qui étaient devant nous. Comment fait-on après pour arriver au niveau des trois premiers ? C’est le plan des quatre prochaines années. Il faut trouver les solutions, j’ai la conviction profonde qu’il y a un chemin pour passer un cap et cela suppose de garder nos meilleurs joueurs." Souvent décriée pour son manque d'ambition, l'ASSE devra donc patienter encore un peu pour retrouver les aspirations de son glorieux passé.

Barcelone veut Fabinho pour remplacer Alves !

Alors que Daniel Alves vient d'annoncer qu'il ne poursuivrait pas son aventure au FC Barcelone, le club catalan, pourtant interdit de recruter lors du prochain mercato, lui cherche un remplaçant. Alors que les pistes évoquées récemment parlaient surtout d'un départ de l'international brésilien vers le PSG, aucune ne faisait état d'une offre de la part de la direction catalane pour un nouveau défenseur droit.

Pourtant, selon le média El Mundo Deportivo, le FC Barcelone aurait déjà coché le nom d'une cible... qui évoluerait en Ligue 1 ! En effet le jeune latéral de l'AS Monaco, Fabinho, présenterait un profil intéressant pour le finaliste actuel de la Ligue des Champions. Rapide, se projetant souvent dans le camp adverse, le jeune espoir brésilien pourrait correspondre à l'identité barcelonaise.

Malgré tout, cette information semble difficile à croire. En effet, Fabinho, ancien du Real Madrid, vient de s’engager jusqu’en 2019 avec Monaco, où il était prêté par Rio Ave, et clamait récemment sa satisfaction d'être monégasque. Le média espagnol évoque une offre de 18 M€ pour s'attacher les services d'un joueur qui perce au plus haut niveau avec Monaco. Affaire à suivre...

Bielsa réclame une augmentation !

Supporters, joueurs, dirigeants... Tout le monde, à Marseille, veut voir Marcelo Bielsa poursuivre son aventure phocéenne. D'ailleurs, la tendance actuelle voudrait que ce souhait soit exaucé. On le sait depuis quelques jours, El Loco, qui dispose de deux ans de contrat à l'OM, renégocie les termes de sa deuxième année de bail. Ce que l'on savait moins, en revanche, c'est qu'il le fait avec une certaine gourmandise.

L'Equipe nous apprend effectivement ce matin que l'entraîneur argentin a réclamé une augmentation auprès de Vincent Labrune, lors d'une réunion organisée secrètement avec son président, dans la journée de lundi. Le dirigeant Marseillais acceptera-t-il de rehausser le salaire de son entraîneur, qui émargeait déjà à 300 000 € brut mensuels cette saison ? Difficile de répondre à cette interrogation, au vue des comptes olympiens (12 M€ de déficit au 30 juin 2014), même si les départs de plusieurs membres du staff pourraient élargir la marge de manoeuvre de Labrune dans ce dossier.

En parallèle, Marcelo Bielsa réclamerait des garanties sur le prochain mercato, lui qui n'avait pas hésité à clamer sa déception à ce sujet, l'été dernier. Mais avec une quatrième place synonyme d'échec dans la course à la Ligue des Champions, l'OM devra adapter son budget, tout en conservant l'ambition de retrouver au plus vite la C1 et les retombées financières qui en découlent. Un autre dilemme à résoudre pour les dirigeants Provençaux...

Le clan Drogba ouvre la porte, mais...

"Un jour, je reviendrai à l'OM". Cette promesse, formulée par Didier Drogba lors de son départ pour Chelsea, en 2004, les supporters Phocéens ne l'ont jamais oubliée. Plus de dix ans plus tard, elle n'a peut-être jamais été aussi proche d'être tenue. Car depuis l'adieu de l'attaquant ivoirien aux supporters des Blues, dimanche, la rumeur de son retour sur la Canebière, véritable serpent de mer à chaque période de mercato, refait son apparition. Il faut dire que le principal intéressé, malgré ses 37 ans, a clairement ouvert la porte à une nouvelle aventure.

"Je veux jouer au moins une saison de plus et pour avoir plus de temps de jeu, j'ai besoin d'aller dans un autre club", a-t-il déclaré sur le site officiel du club londonien. Et à en croire l'un de ses plus proches conseillers, l'opportunité de revenir à Marseille n'est pas à exclure. "Didier est-il prêt à revenir à Marseille ? Je m'en tiens à ses propos, qui ont toujours gardé la porte ouverte, rappelle ce matin Thierno Seydi dans les colonnes de La Provence. Aujourd'hui, il pourrait y apporter son expérience, avoir plus de temps de jeu et endosser ce rôle de leader du vestiaire qu'il avait déjà à Chelsea." L'histoire serait belle, mais un obstacle de taille se dresse sur la route de Drogba vers le Vélodrome : les finances de l'OM.

Un salaire encore trop lourd pour l'OM ?

Vincent Labrune l'a d'ailleurs clairement indiqué, ce mois-ci, dans une interview accordée au Daily Mail. "Drogba est une idole à l'OM, c'est même une légende vivante, mais sur le plan salarial son retour n'est pas possible." Pour qu'un accord soit trouvé entre les deux parties, l'une d'entre elles devra donc consentir à un effort financier. En attendant, Seydi et le clan Drogba rejettent cette responsabilité sur l'OM : "Depuis dimanche, énormément de clubs nous ont déclaré leur intérêt. Nous prendrons le temps de la réflexion. Marseille n'entre pas dans ce processus, vu que le club ne semble pas intéressé." Le message, aux allures d'appel du pied, est passé.

Cabaye va demander un bon de sortie !

Oui, le nom de Yohan Cabaye figure bien sur la liste des potentiels départs établie par les décideurs du Paris Saint-Germain. Le milieu de terrain de 29 ans, à qui un faible temps de jeu a été accordé cette saison (13 titularisations seulement), a longtemps attendu une véritable marque de confiance de la part de Laurent Blanc et de son staff. Mais hier, c'est tout l'inverse qui s'est produit.

Avec les révélations du Parisien sur une probable arrivée de Xavi Hernandez dans la Capitale, l'international tricolore a eu la confirmation qu'on ne comptait plus vraiment sur ses qualités pour franchir un cap sur la scène continentale. En position de faiblesse face à la concurrence de Matuidi, Verratti, Thiago Motta, voire Rabiot, Cabaye voit la rumeur Xavi arriver comme un coup de massue sur ses derniers espoirs de s'imposer du côté de la Porte d'Auteuil. Dès lors, un départ semble inéluctable et son entourage devrait demander un bon de sortie, la semaine prochaine, lors d'une réunion prévue avec la direction du club, avance le quotidien francilien ce matin.

Vers l'Angleterre, par exemple, où sa cote n'a pas franchement pâti de ses performances en berne à Paris. La presse anglaise rapportait même dernièrement qu'Arsenal, principal courtisan du français, pourrait tenter une approche susceptible de convaincre les dirigeants Parisiens, lesquels avaient déboursé 21 M€ (bonus compris) à Newcastle, en janvier 2014. De son côté, Cabaye devrait certainement revoir ses émoluments à la baisse (420 000 € brut mensuels avec le PSG). Mais à un an de l'Euro, l'ancien Lillois sait que sa situation sportive doit changer. Quitte à faire quelques sacrifices sur le plan financier.

Plusieurs représentants ont été arrêtés !

Un nouveau scandale pour la FIFA ! À deux jours de l'élection présidentielle qui verra s'opposer Sepp Blatter au Jordanien Ali Bin Al Hussein, le New York Times rapporte que l'instance du football mondial est à l'origine d'un nouveau dérapage. Plusieurs membres de la FIFA ont été arrêtés ce matin par la police suisse.

La dizaine de hauts responsables serait soupçonnée de corruption, de blanchiment d’argent et de fraude électronique sur une période de vingt ans. Les autorités américaines, à l'origine de cette arrestation, devraient réclamer l’extradition de ces dirigeants actuellement en détention. Sepp Blatter n'aurait pas été arrêté.