à la une
Mardi 27 Octobre

Infos - L'OM dans de sales draps, Si pas de LDC Bielsa s'en ira, Paris a retrouvé son Ibra...

Commentaire(s)
Infos - L'OM dans de sales draps, Si pas de LDC Bielsa s'en ira, Paris a retrouvé son Ibra...
Retrouvez le condensé de l'actualité football de ce mardi après-midi 18 Novembre 2014 VIDEOS FOOT

Retrouvez les principales informations footballistiques de ce mardi après-midi 18 Novembre 2014. Une après-midi qui, comme la matinée, aura été très agité à l'Olympique de Marseille...

À vous de choisir parmi Driblou, Goalix ou Super Victor !

L'instance européenne de l'UEFA a dévoilé, en ce mardi après-midi, la mascotte de l'Euro 2016 en France. Représentée par un petit garçon super héros, son nom était jusqu'alors inconnu. Mais on en sait désormais un peu plus ! Cela sera soit Driblou, Goalix ou Super Victor.

Ce nom sera choisi par les internautes du site officiel de l'Euro 2016 à partir de ce soir. Le nom officiel sera, quant à lui, révélé le dimanche 30 Novembre prochain au cours de l'émission Téléfoot de nos confrères de TF1. Amis lecteurs, à vos votes !

Les bi-nationaux ? "Cela dépasse hélas le cadre sportif"

Auteur d'une très belle entame de saison 2014-2015 avec l'Olympique Lyonnais, le milieu de terrain rhodanien, Nabil Fekir, est logiquement au centre des convoitises. Mais pas celles concernant un possible transfert. En effet, le joueur fait partie des joueurs dits "bi-nationaux" puisque possédant la double nationalité franco-algérienne. Pour l'ancien entraîneur des Gones, Jacques Santini, le choix de l’équipe nationale des joueurs bénéficiant de la double nationalité sort purement et simplement du cadre sportif au vu des pressions en tout genre que peuvent subir ces joueurs.

"Je pense que pour l’avoir vécu comme cadre technique ou entraîneur, cela dépasse hélas le cadre sportif.", a indiqué l'ancien technicien, poursuivant son raisonnement avec sa propre expérience : "Ces joueurs-là comme je l’ai connu à une époque avec Job et Kanouté hésitaient, car comme me l’avait dit Joseph-Désiré Job un jour dans mon bureau, il y a des pressions énormes dans leur pays. Le cas de Fekir, vous pouvez faire ce que vous voulez, cela dépasse le cadre sportif.", a conclu l'ancien sélectionneur de l'équipe de France.

Guidetti supervisé et pisté par l'OM !

L'attaquant du Celtic Glasgow, John Guidetti, célèbre pour avoir rendu la pareille à Layvin Kurzawa (voir photo ci-dessus), serait courtisé par l'Olympique de Marseille.

En effet, selon une information relayée par nos confrères du Phocéen, les dirigeants olympiens apprécieraient son profil et son potentiel, celui-ci n'étant âgé que de 22 ans. Ainsi que sa situation contractuelle. Libre en fin de saison, l'international Suédois sera libre de s'engager pour la formation de son choix dès le mois de Janvier.

Mais l'Olympique de Marseille, qui aurait envoyé des émissaires le superviser début Novembre, ne sera pas seule dans ce dossier puisque plusieurs clubs du continent suivent avec la plus grande attention son profil.

Erding, c'est bien une lésion

L'attaquant de l'AS Saint-Etienne, Mevlüt Erding, s'est, comme relaté dans nos colonnes il y a quelques jours, blessé avec sa sélection nationale de Turquie lors du match amical contre le Brésil. L'attaquant ligérien redoutait une lésion musculaire et, les examens médicaux complémentaires passés ce lundi, ont confirmé ce diagnostic. Une information qui émane de nos confrères du quotidien régional Le Progrès.

Une blessure similaire à celle qu'il avait contracté lors de la défaite concédée contre l'Olympique de Marseille (2-1), il y a quelques semaines. Si le staff médical des Verts n'a pas communiqué sur la durée d'indisponibilité du joueur, tout porte à croire que l'ancien attaquant du Paris Saint-Germain ne retrouvera pas les terrains avant l'année prochaine.

Bielsa sur le départ si pas de LDC ?

Dès son arrivée à l'Olympique de Marseille, le technicien argentin, Marcelo Bielsa, avait mis les choses au clair : il n'est pas du genre à s'éterniser aux commandes d'un club. Première preuve, son contrat de deux ans signé en faveur du club olympien dispose d'une clause qui, au terme de la première année, peut permettre à l'entraîneur de quitter le club. Une seconde preuve, non contractuelle, vient de faire son apparition ce jour avec la déclaration de l'agent de Mario Lemina, Yvan Le Mée. Selon lui, Bielsa quittera la Canebière en fin de saison s'il ne parvient pas à accrocher un ticket pour la prochaine édition de la Ligue des Champions.

"Si l'OM va en Ligue des Champions, il restera sans doute une année de plus. Sinon, il va considérer ça comme un échec et il peut partir, ce qui serait une très mauvaise nouvelle pour le club.", a indiqué l'agent, dans un entretien accordé au bi-hebdomadaire France Football.

Bouchet surpris pour Diouf

Comme relaté dans nos colonnes depuis la matinée, l'Olympique de Marseille est sous le feu des projecteurs, pour de biens mauvaises raisons. Son ancien président, Pape Diouf, a notamment été placé en garde à vue dans le cadre du transfert d'André-Pierre Gignac en 2010. Christophe Bouchet, président Olympien entre 2004 et 2009, s'est dit étonné des soupçons qui pèsent sur sur son ancien collaborateur.

"Je travaille avec Pape Diouf et je peux vous dire qu'à chaque fois que l'on a eu des transferts qui tournaient mal, où l'on sentait que la conversation n'était pas bonne avec les agents, il coupait court à chaque fois à ces mauvaises discussions. Je suis un petit peu étonné mais nous verrons le résultat de l'enquête.", a déclaré l'ancien dirigeant marseillais, dans un entretien accordé sur les ondes de nos confrères de RTL.

Un international lybien sur les tablettes

Le milieu de terrain lybien de Brescia, Ahmad Benali, serait, selon les informations de nos confrères de TMW, suivi avec insistance par l'AS Monaco.

Âgé de 22 ans, l'international lybien est sous contrat avec sa formation jusqu'en Juin 2015. Le club de la Principauté n'est pas seul sur ce dossier puisque, toujours selon les informations du média, le Torino, l'Udinese, Crystal Palace et Leicester City suivraient également avec attention son profil.

Le transfert de Valbuena a contenté tout le monde

Après huit ans de bons et loyaux services, le milieu de terrain international tricolore, Mathieu Valbuena, avait décidé, cet été, de quitter l'Olympique de Marseille et d'exporter ses talents en Russie, au Dinamo Moscou. Un choix sur lequel le milieu de terrain offensif est une nouvelle fois revenu, dans un entretien accordé à nos confrères du quotidien Le Parisien. Point positif, tout le monde y a et semble encore y trouver son compte.

"Des clubs espagnols étaient positionnés, et c'est vrai qu'il s'agit plus de mon style de championnat. Mais, à 30 ans, il fallait voir tous les aspects, sportifs, financiers, ainsi que l'intérêt de l'OM, qui voulait une indemnité de transfert. La proposition du Dynamo Moscou comblait tous ces paramètres.", a déclaré l'ancien Olympien chez nos confrères.

Matches truqués, Gravelaine et Garande réagissent !

Mis en cause dans l'affaire des matches truqués par le Nîmes Olympique en fin de saison dernière, le Stade Malherbe de Caen y a réagit par l'intermédiaire de Xavier Gravelaine et Patrice Garande, respectivement manager général et entraîneur du club normand.

"Nous subissons cette enquête dirigée vers le Nîmes Olympique, Le SM Caen n’a rien a voir avec ça, s'est exclamé Gravelaine au micro de France Bleu Normandie, ce mardi après-midi. Nous attendons la suite des événements sereinement et sommes des gens propres, dans un club propre", a-t-il insisté, bien relayé par le technicien. "Je me sens sali, agressé, insulté par ce qui se passe. Je ne me laisserai pas faire. Cette suspicion est scandaleuse, s'est emporté Garande, entendu ce matin par la PJ. Je ne laisserai pas salir cette ville, ce club, ses supporters. La montée de l’an dernier est mille fois méritée."

Le 14 mai dernier, Caennais et Nîmois s'étaient partagés les points d'un match nul (1-1) suspicieux et suspecté, depuis quelques heures, puisqu'il avait permis au premiers de monter en Ligue 1 et aux seconds de se maintenir en Ligue 2.

L'OM réagit aux gardes à vue de Labrune et Pérez

Alors que Vincent Labrune et Philippe Pérez, respectivement président et directeur général de l'OM, ont été placés ce matin en garde à vue dans le cadre d'une enquête concernant plusieurs transferts présumés frauduleux, le club provençal vient à l'instant de publier un communiqué sur son site officiel.

Un communiqué précisant que ces gardes à vue "s'inscrivent dans un travail d'investigation entamé il y a près de 2 ans portant notamment sur les conditions autour d'anciens transferts de joueurs." Il indique également que Margarita Louis-Dreyfus, l'actionnaire majoritaire du club, "a exprimé sa pleine confiance dans l’actuelle équipe dirigeante ainsi que dans le système judiciaire français."

Kaabouni : "L'OM ? C'est vraiment fort"

Le choc de la 14ème journée de Ligue 1 mettra aux prises l'Olympique de Marseille aux Girondins de Bordeaux, dimanche après-midi. Une rencontre et un adversaire que Younes Kaabouni a été invité à évoquer, ce matin, dans une interview publiée sur le site officiel du club au scapulaire.

"C’est vraiment fort. On a vu comment ils ont mis le PSG en difficulté, le score ne reflétait pas la physionomie du match, analyse le milieu de terrain Bordelais. Cela joue bien, c’est costaud derrière, ça joue bien au milieu de terrain, ils sont sans complexes, ça va vite, ça bouge. Avec leur entraîneur, ils ont cette nouvelle vision et cela leur apporte un plus."

Et pour bousculer l'actuel leader du championnat de France, le jeune Girondin compte bien se présenter au Vélodrome "sans complexes. C’est un match qu’on va jouer à fond à l’image de notre début de saison." Le ton est donné.

Matuidi a déjà repris

Victime de fractures aux deuxième et troisième métacarpes de la main droite, lors du Clasico remporté par le PSG face à l'OM (2-0, 9 novembre), Blaise Matuidi a été opéré en début de semaine dernière.

S'il devrait manquer plusieurs semaines de compétition, le milieu de terrain Parisien a pourtant participé à la séance d'entraînement collective du club de la capitale, hier lundi, à quatre jours d'un déplacement à Metz, pour le compte de la 14ème journée de Ligue 1.

Ibrahimovic de retour à l'entraînement (Photo)

Zlatan Ibrahimovic n'a pas participé à la séance d'entraînement de lundi, au Camp des Loges, mais était de retour sous les ordres de Laurent Blanc, ce mardi matin.

Malgré son but et les nombreuses occasions qu'il s'est créé, Zlatan Ibrahimovic n'a pas évolué à 100% de ses capacités, samedi dernier, face au Monténégro (1-1). Comme nous vous le relayions le lendemain, le suédois a avoué avoir ressenti une nouvelle gêne à la hanche.

Une blessure venant s'ajouter à celle au talon, qui ne l'a toujours pas réellement lâché depuis fin septembre. Car s'il est revenu à la compétition il y a maintenant plus d'une semaine et un Clasico remporté face à l'OM (2-0), l'attaquant du PSG n'en reste pas moins affaibli par ces douleurs persistantes, qui l'ont d'ailleurs contraint à déclarer forfait pour le match amical face à l'équipe de France, ce mardi soir.

Après avoir quitté ses compatriotes, Zlatan Ibrahimovic a donc pu retrouver la capitale, en début de semaine. Toutefois, il n'a pas pu refouler la pelouse du Camp des Loges dès lundi, où il est resté en soins, en compagnie de Lucas et Verratti, respectivement blessés à la cheville et aux adducteurs. Mais sur une photo postée sur son compte Instagram, le PSG a indiqué que son attaquant superstar était de retour à l'entraînement, ce matin.

Une bonne nouvelle pour les supporters Parisiens, qui peuvent espérer voir le Z sur la pelouse de Saint-Symphorien (Metz), vendredi soir, dans le cadre de la 14ème journée de championnat.

Les Parisiens poursuivent la préparation de #MetzPSG avec #Zlatan #Ibrahimovic rentré de sélection

A photo posted by Paris Saint-Germain (@psg) onNov 11, 2014 at 4:49am PST

Les transferts de Nasri, Drogba et Diawara dans le viseur ?

Les heures passent et les soupçons de corruption s'accumulent dans l'environnement de l'Olympique de Marseille. En effet, en ce début d'après-midi, nous venons d'apprendre que trois nouveaux transferts seraient dans le collimateur de la justice en plus de celui d'André-Pierre Gignac, déclencheur de "l'affaire".

Le transfert de Souleymane Diawara, des Girondins de Bordeaux à l’Olympique de Marseille en 2009, serait ainsi dans le viseur de la justice. Dans ce dossier, c'est Pape Diouf, ancien président du club phocéen et en poste à l'époque, qui est en ligne de mire, puisque principal responsable de cette arrivée. D'où, comme relaté dans nos colonnes en fin de matinée, la présence de l'ancien dirigeant marseillais à l'Evêché, l’hôtel de Police de Marseille.

De surcroît, une source proche de l'enquête a confirmé que le transfert d’André-Pierre Gignac (Ndlr, de Toulouse à l'OM pour 18 millions d'euros) n'était pas le seul dossier concerné par ces gardes à vue. Les enquêteurs et juges d'instruction veulent "interroger tous les dirigeants concernés et faire la lumière" (selon la source, citée par nos confrères de BFM TV) sur tous les transferts litigieux des saisons passées.

Ainsi, le transfert de Samir Nasri à Arsenal en 2008 et celui de Didier Drogba (arrivé à Marseille en 2003 et transféré en 2004 à Chelsea) pourraient aussi être concernés. Une affaire à suivre avec la plus grande attention dans les heures qui viennent.

Matches truqués, La colère de Thiriez

La Ligue de Football Professionnel et son président Frédéric Thiriez n'ont pas tardé à réagir aux soupçons de matches truqués en Ligue 2, qui ont largement animé l'actualité footballistique de ce matin.

Thiriez s'est présenté en conférence de presse, ce mardi midi, pour dénoncer "un poison mortel pour le sport en général et le football en particulier", avant de s'interroger : "A quoi servons-nous si les fans ne peuvent plus avoir confiance dans la sincérité des résultats ?" Dans la foulée de son intervention, le président de la LFP a publié un communiqué, précisant que "la LFP et la FFF se constitueront partie civile pour défendre l’honneur du football."

La mascotte de l'Euro dévoilée

L'Euro 2016, qui se déroulera en France, a sa mascotte. Cette dernière a été dévoilée ce mardi midi, et sera représentée par un petit garçon super-héros. Son nom n'a pas encore été révélé.