Infos - La rencontre Bielsa-Labrune a eu lieu, Blanc veut du jeu, Toulalan attend mieux...

Commentaire(s)
Infos - La rencontre Bielsa-Labrune a eu lieu, Blanc veut du jeu, Toulalan attend mieux...
Labrune et l'Olympique de Marseille ont fait l'actualité en ce lundi

L'essentiel de l'actualité footballistique de ce lundi 15 Septembre 2014...

La rencontre Bielsa-Labrune a déjà eu lieu

Initialement attendue ce lundi, l'explication de textes entre Marcelo Bielsa et son président, Vincent Labrune, aurait déjà eu lieu vendredi. C'est en tout cas ce qu'a affirmé l'entraîneur en conférence de presse, dimanche soir, en marge de la victoire de l'OM face à Evian-TG (3-1). "Nous nous sommes vus vendredi soir. Je n'ai rien à dire sur ce sujet", a lancé Bielsa. Avant d'ajouter : "De mon point de vue, ce problème est terminé et nous n'avons pas prévu de nous revoir avec M. Labrune. Cette réunion, qui a eu lieu vendredi, était quelque chose de privé et cela restera privé. Je n'ai pas vu de conséquences pour le groupe". Ni pour lui-même puisque Bielsa a assuré ne "rien avoir entendu au sujet d'une sanction". Alors, simple coup de com ou véritable solution durable?

Un ancien Vert en passe de rejoindre le staff de Sagnol

Le staff technique des Girondins de Bordeaux pourrait bien accueillir un nouvel élément dans les jours qui viennent. En effet, selon plusieurs médias tels BeIn Sports et la radio bordelaise Gold FM, l'ancien défenseur de l'AS Saint-Etienne, Patrick Guillou, serait pressenti pour rejoindre Willy Sagnol.

Si l'arrivée de l'ancien ligérien n'est pas encore officielle, le technicien des Girondins a confirmé que son staff "allait s'élargir rapidement" et "qu'un entraîneur adjoint allait arriver". Toujours selon les informations des médias, Willy Sagnol aurait reçu dernièrement plusieurs techniciens de formation mais aurait arrêté son choix sur Patrick Guillou. Pour rappel, celui-ci officie comme consultant sur la chaîne cryptée Canal Plus, et notamment en tant que spécialiste du football allemand.

Toulalan veut retrouver la confiance face à Leverkusen !

Présent en conférence de presse ce lundi, le milieu de terrain et capitaine de l'AS Monaco, Jérémy Toulalan a évoqué l'importance du match contre le Bayer Leverkusen, prévu mardi soir, dans le cadre de la première journée des phases de groupes de la Ligue des Champions. À l'image de son coéquipier, Valère Germain, l'ancien milieu de terrain de Malaga veut profiter de cette nouvelle compétition pour reprendre confiance.

"Tout n’est pas mauvais depuis le début de saison. On a vu de bien meilleures choses à Lyon. Ce n’est que collectivement que l’on s’en sortira. Nos qualités et techniques doivent être mises au service du collectif. (...) L’insouciance sera l’un de nos atouts en UEFA Champions League. Cela va nous apporter de la fraîcheur et les anciens seront là pour cadrer l’équipe. C’est forcément une bonne expérience pour les jeunes. J’ai connu cela avec le FC Nantes à l’époque. L’objectif est d’aller le plus loin possible, cela peut nous redonner confiance.", a déclaré le milieu de terrain défensif dans des propos relayés par le site internet officiel du club asémiste.

Blanc soulagé de retrouver une compétition où les équipes jouent !

L'entraîneur du Paris Saint-Germain, Laurent Blanc a évoqué, devant les médias, l'affiche de Ligue des Champions qui, mercredi soir, attend ses protégés. Opposés à l'équipe néerlandaise de l'Ajax Amsterdam, dans le cadre de la première journée des phases de groupes, les Parisiens vont pouvoir jouer et développer leur jeu. Pour le plus grand plaisir de l'ancien sélectionneur des Bleus, visiblement pas remis de la tactique employée par Rennes, ce week-end, en Ligue 1.

« On n'est pas dans la meilleure forme physique. Ça va venir. Il faut être indulgent sur le niveau physique de certains joueurs. On le savait ce n'est pas une surprise. On n'a pas attendu ce match pour voir dans quel état de forme sont les garçons. L'Ajax sera un match de Ligue des Champions complètement différent face à une équipe qui va vouloir nous bousculer et essayer de gagner. C'est une autre compétition et un autre contexte. Je pense qu'il y aura deux équipes sur le terrain avec d'autres ambitions et motivation. Cavani-Lucas ? Quand une équipe défend il y a peu d'espace. C'est vrai que ce sont des joueurs qui peuvent faire la différence, mais quand l'équipe en face est resserrée ce n'est pas simple. », a déclaré le Cévenol.

Anelka en Inde ! (Officiel)

L'information était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, elle est désormais officielle ! L'attaquant, Nicolas Anelka, ancien international français, va poursuivre sa carrière en Inde, sous les couleurs du Mumbai (Bombay) City. Une information dévoilée par l'intéressé, lui-même, sur le réseau social Twitter.

«Je suis très excité de rejoindre le Championnat indien. (...) Les matches seront palpitants grâce à l'association de joueurs étrangers de talent avec les meilleurs Indiens. (...) J'ai hâte de pouvoir aider mon équipe.», a-t-il posté sur le réseau social.

Pour rappel, l'Indian Super League débutera le 12 octobre prochain, durera deux mois et demi et sera disputée entre huit franchises. Nicolas Anelka, qui connaîtra le 12ème club de sa carrière et son 7ème pays, rejoint ainsi une belle cohorte d'anciens joueurs vedettes sur le vieux continent : Robert Pirès, Alessandro Del Piero, David Trézéguet, Joan Capdevila et Marco Materazzi,.

Alou Diarra se maintient en forme avec l'ASNL !

Le tour de France continue pour Alou Diarra. Après s'être remis en forme avec le groupe professionnel des Girondins de Bordeaux cet été, le milieu de terrain défensif, toujours à la recherche d'un nouveau challenge, aurait désormais rejoint les rangs de la formation de Ligue 2 de l'AS Nancy-Lorraine. Une information dévoilée, ce lundi, par le club lorrain sur son site officiel.

Âgé de 33 ans, l'ancien international français est libre de tout contrat depuis la résiliation de son bail avec l'équipe de Premier League de West Ham.

Kjaer pense déjà à l'Europe

Le LOSC s'est fait peur hier face à Nantes mais empoche au final une victoire précieuse qui le place sur le fauteuil de leader du championnat. Simon Kjaer s'est montré satisfait de cette victoire mais veut déjà se concentrer sur la rencontre de jeudi soir contre Krasnodar en Europa League comme il l'a fait savoir depuis son compte Twitter.

"Pas notre meilleure première période mais la deuxième était bien mieux. Trois points + 1 clean sheet = une importante préparation pour jeudi en Ligue Europa".

Jardim a refusé le poste de Bento

Leonardo Jardim connait les pires difficultés pour lancer sa saison et se retrouve désormais dans les bas-fonds du classement. Malgré tout il semblerait qu'il garde une bonne image dans son pays puisque selon l'Equipe, la Fédération portugaise l'aurait contacté pour reprendre les rennes de la sélection. Une offre que l'entraîneur monégasque aurait refusé.

Dupraz : "Il y a plus malheureux que moi"

Bon dernier de Ligue 1, Evian-Thonon-Gaillard a encaissé un quatrième revers en cinq matchs, dimanche, face à l'Olympique de Marseille (1-3). De quoi alerter Pascal Dupraz, l'entraîneur haut-savoyard tirant le signal d'alarme en conférence de presse. Avant de se montrer plus philosophe pour dédramatiser la situation.

"On ne peut pas contester la supériorité des Marseillais. Nous aurions aimé les contrarier davantage mais il aurait fallu faire plus. Notre chantier est énorme, a rappelé Dupraz. C'est à moi de trouver les solutions pour que les cinq prochains matches ne se déroulent pas comme les cinq derniers. La situation est compliquée et urgente, nous ne comptons qu'un seul point au bout de cinq rencontres. A ce rythme là, on ne pourra pas exister en Ligue 1. Je suis au service du club. Si d'aucun considère qu'il faut sortir d'autres armes, ça ne me pose pas de problème. Je suis un privilégié dans ce métier. Je suis dernier de Ligue 1 certes, mais je pense qu'il y a plus malheureux que moi et notamment Christophe Pélissier, l'entraîneur de Luzenac, qui est actuellement au chômage."

Bielsa : "Du mal à jouer"

Victorieux à Evian-TG (3-1), dimanche, l'Olympique de Marseille est désormais deuxième de Ligue 1 après cinq journées. Un constat qu'apprécie Marcelo Bielsa, le coach argentin préférant néanmoins ne pas s'enflammer, jugeant qu'il était encore trop tôt pour dresser un bilan crédible de ce début de saison.

"La victoire a été juste mais la différence de 3-0 était exagérée. Nous aurions dû établir une plus grande supériorité dans le jeu en première période, a souligné Bielsa en conférence de presse. Nous avons eu du mal à jouer. Après la mi-temps, nous avons été plus prolifiques pour attaquer mais il me semble que la différence de trois buts aurait été beaucoup trop grande au regard du match. Cela ne fait que cinq journées disputées et c'est trop peu pour juger mais il n'y a aucune équipe qui domine outrageusement le Championnat."