Infos - Labrune est impliqué et tient à le rappeler, Van der Wiel veut rempiler, Gourcuff encore blessé...

Commentaire(s)
Infos - Labrune est impliqué et tient à le rappeler, Van der Wiel veut rempiler, Gourcuff encore blessé...
Retrouvez le condensé de l'actualité footballistique de ce mardi après-midi 25 Novembre 2014 MERCATO

Retrouvez les principales informations footballistiques de ce mardi après-midi 25 Novembre 2014. Une après-midi marquée par la cinquième journée des phases de groupes de la Ligue des Champions qui se profile. Mais également par quelques informations transferts savoureuses...

Gameiro pisté ?

Afin de palier au probable départ d'André-Pierre Gignac, l'OM prospecte du côté de l'Espagne, de Séville plus précisément. Kevin Gameiro serait dans les petits papiers des dirigeants marseillais.

Le Français s'est montré laconique dans les colonnes du quotidien Estadio Deportivo.

"Je ne peux pas parler de cela. Pour le moment, je suis très bien ici, à Séville. Dans un grand club et une ville fantastique, où j'adore vraiment vivre... Personne ne sait ce qui m'attend ensuite."

En dépit de son apparent bonheur, Gameiro ne semble être qu'une alternative à Carlos Bacca dans l'esprit d'Unay Emery.

Gourcuff ne s'est pas entraîné

En clôture de la quinzième journée de Ligue 1, ce dimanche soir à 21 heures, l'Olympique Lyonnais se rendra en terre ligérienne pour défier son rival et ennemi historique de l'AS Saint-Etienne. Une rencontre pour laquelle le milieu de terrain rhodanien, Yoann Gourcuff, demeure plus qu'incertain.

En effet, selon les informations dévoilées ce mardi par la radio lyonnaise Radio Scoop, le meneur de jeu des Gones n'a pas pris part à la séance d'entraînement du jour. Visiblement insuffisamment remis de ses pépins physiques, le joueur aurait été laissé au repos. Sera-t-il remis sur pied d'ici dimanche soir ?

Pour rappel, initialement retenu dans le groupe appelé à défier le SC Bastia, samedi après-midi passé, l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux n'était, finalement, même pas inscrit sur la feuille de match face au club insulaire.

Brandao devant le Tribunal Correctionnel jeudi matin

Alors que la Commission d'appel de la FFF a confirmé la semaine dernière la suspension de six mois de Brandao pour son coup de tête envers Thiago Motta, le 16 août dernier, le brésilien comparaît également en correctionnel jeudi matin.

Le service de communication du Tribunal Correctionnel de Paris vient effectivement d'annoncer que l'attaquant brésilien du SC Bastia était convoqué à 9h devant la 30ème chambre du TC, le jeudi 27 novembre.

Dimanche soir, dans une interview accordée au Canal Football Club, l'auriverde avait présenté ses excuses, pour un geste dont il réfute toujours la préméditation.

Schmidt : "Jouer à fond pour la victoire pour se qualifier en leader"

Ce mercredi soir, à 20h45, le Bayer Leverkusen accueillera l'AS Monaco, dans sa BayArena, dans le cadre de la cinquième journée des phases de groupes de la Ligue des Champions. L'entraîneur allemand, Roger Schmidt, était présent en conférence de presse ce mardi. L'occasion pour le technicien de revenir sur le match aller en Principauté, mais aussi et surtout de faire part de ses objectifs élevés pour cette rencontre.

"Perdre le premier match est toujours difficile, mais je pense que la donne a changé depuis puisqu'on a désormais neuf points et une première place méritée. À Monaco, on n'a pas réussi à les mettre au fond. Mais je pense qu'on a progressé depuis et on voudra le démontrer. On veut imposer notre jeu offensif, presser très haut et dominer. Les adversaires ne sont peut-être pas habitués à ce qu'on leur rentre dedans. Ce serait idiot de renoncer à ce système. On veut faire la différence avec nos qualités, en imposant notre jeu, ce qui s'est plutôt bien passé à Hanovre. Mais ce sera tout sauf facile. Ce n'est pas par hasard si Monaco n'a encaissé qu'un seul but en quatre matches.", a indiqué l'entraîneur du Bayer devant les médias.

Un peu plus tôt dans la soirée, dans l'autre affiche du groupe, le Zénit aura affronté le Benfica Lisbonne. Les Allemands, suivant le résultat de cette rencontre, seront donc peut-être déjà qualifiés avant de jouer. Mais ne comptez pas sur les protégés de Roger Schmidt pour jouer tranquille. Le technicien l'assure : son équipe vise la victoire et la première du groupe.

"Non. Le résultat sera connu, on ne peut pas l'éviter. Mais on a les raisons de tout donner: d'abord parce qu'il faut se qualifier et surtout parce qu'il y a une grosse différence entre finir 1er et 2e du groupe. On va donc jouer à fond pour la victoire pour se qualifier en leader. De toute façon, le décalage (avec la Russie) n'a aucune influence sur la préparation de notre match.", a-t-il conclu.

Les Monégasques sont prévenus !

Duverne, principal responsable des maux de Gourcuff ?

L'ancien entraîneur du FC Lorient et désormais sélectionneur de l'Algérie, Christian Gourcuff, est revenu, dans un entretien accordé à nos confrères de France Football, sur les critiques, nombreuses souvent et excessives parfois, portées à l'égard de son fils et joueur de l'Olympique Lyonnais, Yoann Gourcuff. Selon l'ancien technicien du FCL, les blessures à répétition du numéro 8 rhodanien sont de la responsabilité de Robert Duverne, alors préparateur physique des Gones.

« On l’a fait jouer avec une fracture de la cheville, on l’a fait forcer dessus. Elle n’a été diagnostiquée sur IRM qu’un mois et demi après ! Duverne a fait le buzz, ça a amusé tout le monde à cause du chien. », a indiqué le sélectionneur des Fennecs, dans les colonnes du bi-hebdomadaire. Avant de s'en prendre, également, aux journalistes : « Quand on parle de son mental, on est en plein délire. J’ai même entendu dire que j’étais trop influent! Les vrais journalistes n’avaient qu’à consulter son bulletin médical. », a-t-il conclu.


Labrune défend son action dans le recrutement et tance Bielsa

Dans un entretien accordé à nos confrères de France Football, le président de l'Olympique de Marseille, Vincent Labrune, a tenu à défendre son action et son activité dans le recrutement opéré par le club phocéen cet été. Pour rappel, le dirigeant marseillais avait été mis en cause par son entraîneur, Marcelo Bielsa, quelques jours après la clôture du mercato estival. Il lui était notamment reproché de ne pas avoir tenu les promesses qu'il avait faites à son nouveau technicien argentin.

"Sur le recrutement, je trouve qu'on est plutôt vifs, plutôt bons, on n'a pas raté beaucoup de joueurs, sauf des joueurs étrangers qui ne voulaient pas venir en France, raconte Labrune dans France Football. J'ai passé deux mois de ma vie à harceler Karim Rekik (Ndlr, défenseur de Manchester City, prêté au PSV Eindhoven). Il n'y a pas un directeur sportif au monde qui a harcelé Karim, son agent, Begiristain (Ndlr, le directeur technique des Citizens) comme je l'ai fait. Pour Montoya (Ndlr, défenseur du FC Barcelone convoité par Bielsa), on a fait des offres avant même qu'il soit sur le marché. Il faut aussi prendre en compte le fait que Marcelo (Bielsa) ne veut pas appeler les joueurs dans le cadre du recrutement, il ne veut pas donner de garanties au joueur.", a indiqué le dirigeant olympien.

Le Dynamo Moscou en passe de passer à l'action pour Gignac ?

Il y a quelques semaines, nous vous relations, dans nos colonnes, l'intérêt prononcé du Dynamo Moscou à l'égard de l'attaquant international français de l'Olympique de Marseille, André-Pierre Gignac. Cet intérêt semble, les jours avançant, prendre de l'ampleur. En effet, selon les informations de l'agence de presse russe ITAR-TASS, les dirigeants moscovites envisageraient de formuler une offre dès l'ouverture du mercato hivernal.

Une offre qui, toujours selon les informations du média russe, serait estimée aux alentours des six millions d'euros. Pour rappel, l'avant-centre olympien, âgé de 28 ans et meilleur réalisateur de la Ligue 1 avec onze buts inscrits en quatorze levées, est en fin de contrat en Juin prochain. Une donnée qui, sans nul doute, est à même de faire réfléchir les instances dirigeantes marseillaises...

Entraînement en petit comité

En ce début de semaine, les séances d'entraînements programmées au Haillan se déroulent en petit comité. En effet, selon les informations dévoilées par le site internet officiel du club au scapulaire, Willy Sagnol et le staff des Girondins de Bordeaux ont décidé de laisser au repos, ce mardi, certains de leurs joueurs, et ce jusqu'à mercredi matin.

Les joueurs concernés sont les suivants : Cédric Carrasso, Jérôme Prior, Mariano, Nicolas Pallois, Cédric Yambéré, Maxime Poundjé, Jaroslav Plasil, Abdou Traoré et Whabi Khazri.

Van der Wiel : "J'aimerais rester à Paris et prolonger"

Après une période d'adaptation qui a pris un temps certain, le défenseur latéral droit et international néerlandais, Gregory van der Wiel, donne sa pleine mesure sous les couleurs du Paris Saint-Germain. Désormais pleinement épanoui, le défenseur, formé à l'Ajax Amsterdam et sous contrat dans la Capitale jusqu'en Juin 2016, se verrait bien poursuivre son aventure au PSG.

"Mon contrat se termine en juin 2016. De mon côté, les choses sont claires : j'aimerais rester à Paris et prolonger mon contrat. Je crois que mon agent (Ndlr, Mino Raiola) a déjà commencé à en discuter avec le club...", a indiqué le défenseur, dans un entretien accordé dans le quotidien Le Parisien.

Une prolongation pour Mavuba ? Oui, mais pas à n'importe quel prix !

Après six ans de bons et loyaux services, l'aventure entre les Dogues de Lille et le milieu de terrain international français, Rio Mavuba, devrait prendre fin au terme de la saison. En fin de contrat en Juin prochain, le milieu défensif s'est résolu au départ. Une tendance confirmée par les dirigeants nordistes. Si une prolongation de contrat n'est pas impossible et ne serait pas pour leur déplaire, ceux-ci estiment qu'il sera dur de conserver leur joueur, au vu de ses prétentions salariales.

"On a compris le souhait émis par Rio après la Coupe du monde de voir autre chose. Ça ne nous a pas choqués. Mais il n'y a pas eu d'offre particulière. Aujourd'hui, il n'y a aucun souci avec lui. D'abord, parce qu'on a une relation très saine, et qu'on discute des choses normalement.", a indiqué Frédéric Paquet, directeur général adjoint du club nordiste, ne fermant pas définitivement la porte à un nouveau bail : "Nous sommes toujours intéressés pour travailler avec lui. Mais nous ne sommes pas en mesure de lui proposer les mêmes conditions salariales.", a indiqué le dirigeant lillois, dans un entretien accordé à nos confrères de France Football.

Mavuba se résout au départ

Dans un entretien accordé à nos confrères de France Football, le milieu de terrain défensif de Lille, Rio Mavuba, a fait le point sur son avenir. En fin de contrat au terme de la saison, l'ancien Girondin devrait bel et bien quitter les Dogues, faute d'accord avec ses dirigeants pour signer un nouveau bail. Il attend, désormais, des offres concrètes.

"Je demande à mes agents de ne m'en parler que si du concret se présente. C'est la première fois de ma carrière que je vis une fin de contrat, c'est vrai. Les dirigeants m'ont dit que ce sera dur de me prolonger.", a confié l'international tricolore.

Ferreira-Carrasco, la nouvelle star de Monaco ?

Malgré les difficultés rencontrées par l'AS Monaco dans le domaine offensif, un homme semble pouvoir être épargné par ce constat peu flatteur : Yannick Ferreira-Carrasco.

Auteur d'une nouvelle grande performance face à Caen (2-2), samedi dernier, l'attaquant belge a confirmé son bon début de saison sur le Rocher.

Dans une interview accordée à nos confrères de France Football, il revient sur sa progression personnelle au sein du club de la Principauté. "Lorsque je suis arrivé à Monaco, à 16 ans, sans famille dans un lieu à la mentalité différente, c'était très compliqué, se souvient-il. Je me suis accroché, entouré de bons conseils. L'année suivante, cela allait bien. Je me souviens de mes débuts en L2 avec Claudio Ranieri. À ce moment-là, je ne pensais qu'à attaquer, à dribbler, à prendre du plaisir. Il m'a appris à évoluer sur le plan tactique. Il m'a bien formé. J'ai le sentiment que cela porte ses fruits. Mon volume de jeu est plus important. J'ai aussi pris de l'expérience depuis deux ans."

"Une question de réussite"

Une progression qu'il espère bien mettre à profit, à un peu plus de vingt-quatre heures d'un rendez-vous primordial à Leverkusen en Ligue des Champions (5ème journée). "L'équipe manque d'efficacité et j'en manque, c'est certain, admet-il. J'ai beaucoup d'occasions. Mais c'est aussi une question de réussite. (...) Il faut continuer à jouer comme ça. Mais il est vrai que, lorsqu'on ne parvient pas à marquer, on pousse parfois de façon trop désespérée. On est alors moins bien organisé et cela peut être dangereux."

Makoun, direction l'Angleterre ?

Sous contrat jusqu'en Juin 2015 avec Rennes et n'entrant pas dans les plans de son entraîneur, Philippe Montanier, le milieu de terrain défensif, Jean II Makoun est à la recherche d'une porte de sortie. D'autant que ses dirigeants ne le retiendront évidemment pas.

Ainsi, et selon les informations de la presse anglaise, deux formations de Premier League seraient intéressées par les services de l'ancien Gone et Dogue. Sunderland et West Ham pourraient passer à l'action dès l'ouverture du mercato hivernal. Toujours selon les informations des médias britanniques, une offre estimée à un million d'euros suffirait à convaincre les dirigeants bretons.