Facebook Twitter Google+

Infos - Le point à la mi-journée

Infos - Le point à la mi-journée

Comme chaque midi, retrouvez un condensé de l'actualité footballistique de la matinée, notamment animée par le conflit opposant Claude Puel et son ancien club, l'Olympique Lyonnais.

Matuidi n'est plus moqué par ses camarades

Blaise Matuidi devient petit à petit un élément prépondérant au Paris Saint-Germain et en Equipe de France. La prochaine Coupe du Monde arrive à grands pas, et elle est déjà au coeur de nombreuses conversations. Invité à s'exprimer à ce propos sur RMC hier soir, le milieu de terrain n'a pas caché l'immense respect qu'on les autres nationalités du PSG pour l'Equipe de France :

"Ils disent qu’on a une très bonne équipe. Ils nous craignent un peu. Ils ont conscience qu’on a de très bons joueurs aussi. Il y a beaucoup de respect pour l’équipe de France aujourd’hui et c’est bien car ça montre qu’on a des atouts à faire valoir dans cette Coupe du monde. Et ils ne chambrent pas ! Ils savent qu’on a des joueurs de qualité, tout le monde le sait. Mais une Coupe du monde c’est toujours compliqué, il y a beaucoup de grandes équipes : Brésil, Argentine, Italie, Pays-Bas, Espagne, Allemagne..."

Lens en pince pour Hoarau

L'hiver dernier, Guillaume Hoarau avait hésité à s'engager avec le RC Lens, avant de finalement rejoindre les Girondins de Bordeaux.

Un choix qui n'aurait pas vexé les Sang et Or, qui, selon France Football, auraient d'ores et déjà renouvelé leur proposition à l'attaquant Réunionnais, dont le contrat prend fin en juin prochain avec le FCGB. Affaire à suivre...

Ménez intéresse derrière les Alpes... mais aussi en dessous !

Auteur de seulement 11 apparitions en Ligue 1 cette saison, Jérémy Ménez est clairement sous-utilisé au Paris Saint-Germain. Âgé de 26 ans, l'international français voudra sûrement donné un second élan à sa carrière l'été prochain, et plusieurs clubs seraient prêts à l'accueillir.

D'après L'Equipe, la Juventus Turin et la Fiorentina auraient fait du Parisien une de leur priorité en vue du prochain mercato. Mais le club du Rocher, par lequel Ménez était passé entre 2006 et 2008, se dirait également intéressé.

Puel ne verra pas ses 5 millions d'euros...

Claude Puel, depuis son limogeage de l'Olympique Lyonnais, était en prise avec la justice, souhaitant récupérer la bagatelle de 7 millions d'euros pour licenciement prématuré. Le procès a rendu son verdict aujourd'hui et a donné raison à Jean-Michel Aulas d'après Le Progrès. Le tribunal a indiqué que "La rupture du contrat à durée déterminée de Claude Puel repose bien sur une faute grave".

...et Aulas s'en réjouit !

Le président des Gones n'a pas tardé à réagir, et a tenu à souligner le bon sens du juge.

"C’est surtout une analyse juridique qui confirme que ce que nous avions pensé se révèle exact. Il faut dépassionner le sujet. Evidemment, si le juge départiteur a pris cette décision, c’est qu’il y avait matière à prendre une décision dans ce sens. Le bon sens juge de manière négative les excès. Quand on réclame autant d’argent dans un contexte que tout le monde a vécu, puisque le football est un sport populaire, on peut s’imaginer que le bon sens prenne le dessus sur les excès. C’est une grande satisfaction pour l’OL."

Les Verts déjà européens ?

On le savait depuis maintenant plusieurs semaines, la finale de la Coupe de la Ligue, dont le vainqueur se verra directement qualifié en C3, mettra aux prises le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais. Or, il n'est pas illogique de conjecturer une victoire francilienne sur cette rencontre, ce qui rendrait la 5ème place du championnat qualificative pour l'Europa League, le PSG étant, sauf cataclysme, déjà qualifié pour la Ligue des Champions.

Par ailleurs, depuis quelques heures, on connait les affiches des prochaines demi-finales de la Coupe de France. Celles-ci verront s'opposer l'AS Monaco à Guingamp et le SCO d'Angers au vainqueur du quart de finale Rennes - Lille (ce soir à 20h45). Là encore, il n'est pas impossible d'envisager une finale Monaco - Lille au Stade de France, deux équipes également bien parties pour se qualifier en Coupe d'Europe (C1 ou C3). Quelque soit le vainqueur, la 6ème place de Ligue 1 sera alors, elle aussi, qualificative pour la Ligue Europa.

Si toutes les conditions étaient réunies, les six premiers de Ligue 1 seraient donc européens la saison prochaine. Et si l'on s'en réfère au classement actuel, il faudrait que les hommes de Christophe Galtier perdent huit points sur Reims, septième, lors des huit dernières journées de championnat ! Vous l'aurez compris, l'ASSE a de grandes chances de se qualifier pour la prochaine Europa League, si ce n'est mieux...

Hamouma et Guilavogui incertains

Respectivement blessés au genou depuis une et deux semaines, Josuha Guilavogui et Romain Hamouma ne sont toujours pas totalement remis.

Les deux joueurs de l'ASSE se sont même entraînés à l'écart du groupe, mercredi, et leur participation au derby de dimanche prochain est très compromise. Les séances d'aujourd'hui et de vendredi nous en diront davantage concernant leurs éventuels forfaits.

Mercato

Publié par ,

Serie A

Dans la même rubrique