Infos - Matuidi était très (très) courtisé, Bielsa n'a encore rien décidé, Galtier veut capitaliser...


Retrouvez le condensé de l'actualité footballistique de ce mercredi après-midi 26 Novembre 2014
Infos - Matuidi était très (très) courtisé, Bielsa n'a encore rien décidé, Galtier veut capitaliser...

Retrouvez les principales informations footballistiques de ce mercredi après-midi 26 Novembre 2014. Une après-midi marquée par quelques déclarations savoureuses et la suite de la Ligue des Champions. L'Europa League se profile également, dès demain...

Girard confirme qu'Origi va rester

Avant d'aller en Russie affronter le Kuban Krasnodar en Europa League, René Girard est revenu sur le cas de Divock Origi, annoncé du côté d'Anfield - le club anglais qui l'a prêté au LOSC - lors du mercato d'hiver.

"Il n'y a pas de souci pour Divock Origi. Il est avec nous et le sera jusqu'à la fin de la saison, comme c'était prévu", a affirmé le coach lillois en conférence de presse.

Messi déjà tourné vers Paris

Le 10 Décembre prochain, dans le cadre de la sixième et ultime journée des phases de groupes de la Ligue des Champions, le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain s'affronteront, au Camp Nou. Un match décisif puisque la première place de la poule sera en jeu. Une affiche vers laquelle l'attaquant international argentin des Blaugranas, Lionel Messi, est déjà tourné.

"Le match contre le Paris Saint-Germain sera difficile, on a perdu là-bas... Ils ont de très bons joueurs, qui se connaissent, qui grandissent et ils sont de plus en plus forts. On sera à domicile, et on essaiera donc d’être premiers de la poule. C’est en tout cas ce qu’on veut.", a déclaré le désormais meilleur réalisateur de l'Histoire en C1.

Sanson : "Je pourrais rester une saison supplémentaire"

Dans un entretien accordé sur les ondes de Radio France Bleu Hérault, dans le cadre de l'émission du Club Sers, le milieu de terrain de Montpellier, Morgan Sanson, a évoqué son avenir. Le joueur, arrivé en provenance du Mans en 2013, ne semble pas pressé de quitter la Paillade. L'international Espoirs français tient à poursuivre sa progression, pas à pas. De surcroît, il semble avoir été refroidi par les mésaventures de certains de ses anciens coéquipiers à l'étranger.

"J'ai des paliers à franchir avec une marge de progression importante. Rien n'est acquis dans le football mais je pourrais rester sans problème une saison supplémentaire pour progresser. Progresser avec de l'expérience et des minutes en Ligue 1. Le MHSC est un club pour ça.", a indiqué le milieu de terrain, bien conscient que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs, comme l'en atteste les situations compliquées vécues par Cabella et Stambouli : "Quand je vois la situation de Stambouli et Cabella, ça fait réfléchir quant à la destination à choisir et la possibilité de partir. Ils étaient des cadres chez nous et là ils sont dans une position difficile.", a-t-il conclu sur les ondes.

Khazri touché, Diabaté is back

Le milieu de terrain tunisien des Girondins de Bordeaux, Wahbi Khazri, s'est blessé, ce mercredi matin, lors de la séance d'entraînement. Touché à la cuisse, l'ancien joueur insulaire va passer des examens médicaux complémentaires pour déterminer la nature exacte de sa blessure et la possible indisponibilité qui en découle.

En revanche, et c'est une bonne nouvelle, l'attaquant international malien du FCGB, Cheik Diabaté, va beaucoup mieux. Remis de sa blessure, l'avant-centre a repris le chemin de l'entraînement hier, mardi, et a même retrouvé le chemin des filets.

Jouer à deux pointes ? Bielsa y songe

Présent en conférence de presse ce mercredi après-midi, l'entraîneur argentin de l'Olympique de Marseille, Marcelo Bielsa, a évoqué, en réponse à une question de l'un de nos confrères, la possibilité d'évoluer avec deux pointes. Si l'ancien technicien de l'Athletic Bilbao y songe et n'est pas forcément contre cette idée, il n'est toutefois pas certain que ce nouveau dispositif tactique soit concluant.

"La difficulté, c'est qu'il faudrait faire sortir un de ces deux joueurs de sa position naturelle, et celui que j'enlèverai jouera moins bien que lorsqu'il le fait dans sa position naturelle. Quand deux numéros neuf jouent ensemble, il y en a un des deux qui descend et joue sur les côtés, et celui qui sera amené à évoluer de la sorte jouera moins bien que d'habitude. Mais il peut arriver que l'addition et la somme de ces deux neuf améliorent le rendement de l'équipe.", a déclaré l'entraîneur olympien devant les médias.

Pour rappel, ce dimanche soir, l'Olympique de Marseille avait dompté les Girondins de Bordeaux (3-1), dans le cadre de la quatorzième levée de Ligue 1, avec notamment des réalisations inscrites par ces deux attaquants axiaux : André-Pierre Gignac et Michy Batshuayi. À noter que l'avant-centre belge avait remplacé Barrada à vingt-cinq minutes du terme de la partie.

Perrin : "Bonifier les matches nuls par une victoire"

Demain soir, dans le cadre de la cinquième journée des phases de groupes de l'Europa League, le Chaudron de Geoffroy-Guichard promet d'être bouillant. En effet, avec une victoire de l'AS Saint-Etienne au détriment de Qarabag, la qualification pour les playoffs de la compétition serait en très bonne voie. Un constat que partage logiquement le défenseur central et capitaine emblématique des Verts, Loïc Perrin.

"Nous sommes toujours en course pour nous qualifier. Maintenant, il faut bonifier nos matches nuls par une victoire.", a indiqué le défenseur ligérien, bien conscient que l'entame de la rencontre sera, comme souvent, décisive : "Nous attaquons toujours les matches pour les gagner. L'entame sera primordiale.".

De surcroît, et à l'image de son entraîneur, le natif de Saint-Etienne compte bien profiter de l'ambiance du Chaudron pour mettre à mal une surprenante formation azérie : "Il y aura une belle ambiance demain dans le Chaudron. J'espère que cela nous aidera pour l'emporter. Avec les ambiances qu'il y a eu à Geoffroy-Guichard en Europa League, nous sommes tous excités de jouer demain.", a-t-il déclaré, rappelant au passage que sa formation est pleinement concentrée sur cette affiche décisive malgré la perspective du derby face à l'Olympique Lyonnais qui se profile dans quatre jours : "Le match le plus important est toujours celui qui arrive. Le derby, nous le préparerons à partir de vendredi.", a-t-il conclu en conférence de presse ce mercredi après-midi, dans des propos relayés par le compte Twitter officiel du club forézien.

Galtier : "Les deux équipes vont jouer pour gagner"

Qui dit veille de match dit traditionnelle conférence de presse. Ce mercredi après-midi, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne, Christophe Galtier, s'est donc logiquement présenté devant les médias afin d'évoquer l'affiche à venir face à Qarabag, prévue demain soir à 21h05, dans le cadre de la cinquième journée des phases de groupes de l'Europa League. Une rencontre décisive pour les Verts, deuxièmes de leur poule et, de ce fait, maîtres de leur destin.

"Les deux équipes ne peuvent pas penser qu'un match nul leur donnerait encore une chance. Elles vont jouer pour gagner. (...) Qarabag arrive en pleine confiance. Ils sont en tête de leur championnat actuellement. Ce n'est donc pas un hasard si Qarabag est dans la course à la qualification. C'est une équipe de qualité.", a ainsi indiqué le technicien ligérien, bien conscient que le fait dévoluer dans le Chaudron devrait être un vrai plus pour sa formation : "Jouer à domicile est toujours un avantage. Encore plus lorsque c'est à Geoffroy-Guichard.", a-t-il conclu devant les médias, dans des propos relayés par le compte Twitter officiel du club forézien.

Bielsa et ses préceptes de jeu font l'unanimité à l'OM

Le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, Jacques-Alaixys Romao, s'est présenté devant les médias, ce mercredi après-midi, à l'occasion d'une conférence de presse. Comme beaucoup de ses coéquipiers auparavant, l'ancien milieu de terrain défensif du FC Lorient a profité de ce passage médiatique pour dresser les louanges de son entraîneur, Marcelo Bielsa.

"Il a su dire les bons mots pour exploiter le meilleur des joueurs, il leur a donné sa confiance. C’est un bosseur tactiquement, c’est enrichissant de pouvoir travailler avec lui.", a déclaré l'international togolais, arguant ensuite que l'ensemble de l'effectif avait très rapidement accepté (les résultats aidant) les préceptes de jeu prônés par l'ancien technicien de l'Athletic Bilbao : "En tout cas, sa façon de jouer nous a convaincus, vu nos résultats. Donc même en cas de mauvaise série, on continuera de jouer de la même manière.", a-t-il conclu.

"Vingt-cinq clubs voulaient Blaise !"

Depuis son arrivée au Paris Saint-Germain en Juillet 2011, le milieu de terrain défensif, Blaise Matuidi, a suivi une progression linéaire, au point d'être, aujourd'hui, un taulier du club de la Capitale et un des tous meilleurs du monde à son poste. De quoi, logiquement, susciter les convoitises des plus grandes écuries continentales. Un constat que l'agent de l'international tricolore, Carmine "Mino" Raiola, confirme.

"Vingt-cinq clubs voulaient Blaise ! Le PSG a refusé des offres, des très fortes offres de clubs du même standing du PSG.", a déclaré le sulfureux agent italien, dans des propos rapportés par Foot-express.

Selon lui, il aurait même été de bon ton que son protégé quitte les doubles Champions de France en titre cet été : "Ça aurait été bien qu'il change de club l'été dernier. Mais il ne voulait pas, et le Paris Saint-Germain non plus. Je suis toujours du même avis : c'est bon pour un joueur et pour un club qu'il y ait du changement dans le groupe. Mais Nasser Al-Khelaïfi n'était pas d'accord, donc Blaise est encore ici.", a-t-il conclu.

Pour rappel, Blaise Matuidi est sous contrat jusqu'en Juin 2018 avec le Paris Saint-Germain.


Rocheteau : "J'ai une grande confiance en nos attaquants"

Avec treize réalisations inscrites en quatorze levées de Ligue 1, assorties d'un seul but en phase de poules de la Coupe d'Europe, les Verts éprouvent les plus grandes difficultés à se montrer efficaces dans la zone de vérité. Mais, malgré ces statistiques peu flatteuses, l'inquiétude n'est pas de mise en terre ligérienne. À l'image du Directeur Sportif de l'AS Saint-Etienne, Dominique Rocheteau qui, dans un entretien accordé dans le quotidien régional Le Progrès, a affiché son optimisme pour la suite de la saison. L'Ange Vert a confiance en ses attaquants et tient à le faire savoir.

"J'ai une grande confiance en nos attaquants. Ce sont des garçons de qualités. Ils sont la cible des critiques mais quand on ne marque pas de buts, c'est lié à un ensemble de choses. On se créé pas mal d'occasions et c'est ce qui m'importe le plus.", a confié le dirigeant forézien, avant d'évoquer un peu plus en détails le cas de l'attaquant néerlandais, Ricky Van Wolfswinkel : "Ricky est pour moi un excellent joueur. Je sais un peu ce qui se passe dans la tête d'un joueur quand il n'est pas en réussite. Ça se joue sur pas grand chose.", a-t-il déclaré, bien conscient que l'efficacité d'un attaquant est essentiellement lié à la confiance. Une confiance qui pourrait bien revenir assez vite, au vu des bons entraînements réalisés par les armes offensives ligériennes depuis quinze jours : "À Manchester, un garçon comme Van Persie qui est pourtant un très grand attaquant n'a pas marqué pendant un long moment. Rooney c'est pareil. Il a connu une période noire. Et puis, il a réussi un penalty et là c'est reparti. Il a encore marqué contre Arsenal samedi. J'ai confiance aussi en le travail fourni par Christophe et son staff. Pendant cette dernière quinzaine, les attaquants ont bien travaillé ensemble. C'était important.", a-t-il conclu dans les colonnes du quotidien.

Début de réponse dès demain soir en Coupe d'Europe face à la formation azérie de Qarabag.

Ibrahimovic portait des Adidas (Photo)

Alors que Mino Raiola a révélé hier soir que le divorce était consommé, ou presque, entre Zlatan Ibrahimovic et son équipementier Nike, L'Equipe nous fait remarquer ce mercredi que le suédois ne portait pas un modèle de chaussure conçu par la marque américaine, hier soir, face à l'Ajax (3-1).

En effet, le Z était chaussé par le concurrent allemand Adidas et son modèle F50 Adizero, coloré pour l'occasion d'un noir uni. Un choix stratégique, qui pourrait lui rapporter gros. Libre de tout contrat de sponsoring, Ibrahimovic en profite pour faire monter les enchères et ainsi envisager une signature plus lucrative dans les jours qui viennent. A 33 ans, l'attaquant du Paris Saint-Germain ne veut pas rater ce qui devrait être son dernier gros contrat.

Bielsa n'a encore rien décidé

S'il a confirmé les retours de Jérémy Morel, Romain Alessandrini, Alaixys Romao et Nicolas Nkoulou dans la liste des joueurs à sa disposition pour le prochain match de l'OM, vendredi, face à Nantes, Marcelo Bielsa n'a toutefois pas encore pris de décision quant à la composition d'équipe qu'il alignera face aux Canaris. Cependant, El Loco a laissé entendre que sa tâche s'annonçait compliquée, puisqu'il devra faire un choix entre les habituels titulaires et ceux qui les ont brillamment remplacés, notamment dimanche dernier, face aux Girondins de Bordeaux.

"Le groupe va bien, je n'ai aucune nouvelle à communiquer. Alessandrini, Nkoulou, Romao et Morel sont en condition de reprendre. André Ayew, non. Mais je n'ai pas encore décidé l'équipe que j'alignerai, a-t-il indiqué. Oublier ceux qui sont en train de revenir serait avoir une mauvaise mémoire, mais ne pas valoriser ceux qui ont occupé leurs places dimanche serait injuste. Je n'ai pas encore décidé de ma composition d'équipe, donc je ne peux pas m'exprimer là-dessus. Mais peu importe la décision que je prendrai, elle sera à la fois bonne et mauvaise."

MERCATO

Ligue des champions