à la une
Jeudi 26 Novembre

Infos - Motta ne comprend pas, Mourinho a eu du pot, Nicollin fait le point...

Commentaire(s)
MERCATO

Comme chaque midi, retrouvez un condensé de l'actualité footballistique de la matinée, principalement marquée par l'élimination du PSG, hier soir, à Chelsea (2-0).

Thiago Motta ne comprends pas...

C'était le pire scénario imaginable pour les Parisiens. Une défaite 2-0 à Chelsea synonyme d'une élimination cruelle, au terme d'un match où les hommes de Laurent Blanc n'auront jamais réussit à imposer leur jeu. Un constat partagé par Thiago Motta à l'issue de la rencontre.

"C'est comme ça, c'est le foot. Ce soir on n'a pas réussi à jouer notre jeu et je ne comprends pas pourquoi", analysait, impuissant, le milieu de terrain italien. "La façon dont on a joué ce soir, ce n'est pas celle qui nous a permis d'arriver jusque-là. Notre philosophie c'est jouer au foot mais on ne l'a pas fait ce soir."

...Mourinho, lui, sait qu'il a eu "du c.." !

Vainqueurs du Paris Saint-Germain (2-0) hier soir, les Blues ont par la même occasion composté leur billet pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Deux buts salvateurs inscrits par deux joueurs entrants, André Shürrle et Demba Ba. Une certaine réussite dans son coaching, donc, pour José Mourinho, qui reconnait avoir eu de la chance.

"Schürrle entre, il marque. Demba Ba entre, il marque. Comment ça s'appelle ? Du cul", déclarait le portugais au micro de Sky Sports, à l'issue du match.

Nasser est toujours fan de Laurent Blanc

Le Paris Saint-Germain éliminé de la Ligue des Champions depuis hier soir et sa défaite à Stamford Bridge (2-0), la question de l'avenir de Laurent Blanc à la tête du club se pose. Et alors que plusieurs rumeurs annonçaient déjà que le technicien Francilien pourrait être prié de faire ses valises à l'issue de la saison, Nasser Al-Khelaïfi les a rapidement contredites, mardi, à l'issue de la rencontre.

"C’est le football. Ce n’est pas la fin du monde, on est là pour longtemps. Je remercie nos supporteurs. Quant à Laurent Blanc, je le redis, il est le meilleur entraîneur pour nous", a prévenu le président qatari du PSG.

Nicollin annonce deux départs...

C'était dans les couloirs depuis plusieurs semaines, c'est désormais quasi-officiel, Benjamin Stambouli et Rémy Cabella vont quitter Montpellier à l'issue de la saison. C'est le président Héraultais lui-même qui l'a annoncé, dans un entretien accordé au Midi Libre.

Rappelons que Stambouli, dont contrat court jusqu'en juin 2015 avec le MHSC, est notamment suivi par l'AS Saint-Etienne et les deux Olympiques, tandis que Rémy Cabella plait depuis maintenant plusieurs mois à Newcastle. Toujours est-il que les deux joueurs ne devraient pas manquer de propositions d'ici à la fin du prochain mercato estival.

...et un retour ?

Parti au Dynamo Kiev l'été dernier, Younès Belhanda pourrait prochainement effectuer son retour à Montpellier, le club ukrainien n'ayant pas encore réglé la totalité des 8 millions du transfert de l'international marocain.

"Kiev n'a pas encore payé la totalité du transfert. On a alerté l'UEFA et il est possible que Younès revienne pour être vendu ailleurs", confie Louis Nicollin dans les colonnes du Midi Libre. "A moins qu'il ne souhaite baisser son salaire et rejouer pour Montpellier. S'il est raisonnable, je le prends avec plaisir."

Ruffier vers le Napoli ? Romeyer répond

Comme nous vous l'annoncions hier, l'AS Saint-Etienne est entrée en négociation avec Stéphane Ruffier dans l'optique de prolonger son aventure dans le Forez. Mais d'après plusieurs sources, le portier Stéphanois pourrait se laisser tenter par un nouveau challenge à l'étranger, et notamment en Italie, où Naples en aurait fait sa priorité en vue du prochain mercato estival.

"On s’est vu la semaine dernière avec son agent, Patrick Glanz, avec lequel d’ailleurs nous avons de bonnes relations. Même si chacun défend ses intérêts, ce fut un entretien cordial", confie Roland Romeyer dans les colonnes du Progrès. "Stéphane nous a beaucoup apporté depuis qu’il est là. Il fait l’unanimité dans le vestiaire et auprès des supporters. On a tous envie de continuer. Si je suis optimiste ? Quand je fais quelque chose, je le suis toujours. Mais on ne fera pas de folie. On ne modifiera pas ce qui a été mis en place. L’ASSE est gérée comme une famille. On ne peut pas donner ce que l’on n’a pas. La rumeur Napoli ? Personne ne m’a appelé."

Pas de quoi rassurer les supporters Verts, pour qui le départ de leur gardien de but sonnerait comme une terrible nouvelle.