International - Weah, Kluivert, Chiesa... Ces "fils de" qui veulent se faire un nom

Commentaire(s)
International - Weah, Kluivert, Chiesa... Ces 'fils de' qui veulent se faire un nom
Weah, Chiesa, Kluivert : tel père tel fils ? WEAH KLUIVERT CHIESA

Cette trêve internationale a probablement donné un coup de vieux à certains, ou juste quelques cheveux blancs, en apprenant que trois "fils de" -tous aussi talentueux les uns que les autres- ont fait leur début en sélection nationale : Justin Kluivert, Timothy Weah, et Federico Chiesa...

Il y a des noms de famille qui sont plus faciles à porter que d'autres... Pour Justin Kluivert, Timothy Weah et Federico Chiesa, difficile de ne pas faire le rapprochement avec leurs pères, tous devenus joueurs de football professionnel et internationaux. Les 3 jeunes, qui évoluent chacun dans un championnat différent, ont tout de même un point commun, en plus de leur jeune âge : celui d'avoir débuté une carrière internationale durant cette trêve...

Dans la peau d'un titulaire indiscutable cette saison avec l'Ajax Amsterdam, Justin Kluivert a été récompensé de ses performances en Eredivisie en signant sa première apparition avec les Pays-Bas face au Portugal lundi dernier. Entré en cours de jeu à la place de Memphis Depay, le Batave, âgé de 18 ans, 10 mois et 21 jours, a foulé la pelouse un peu plus de dix minutes. Trop peu malheureusement pour montrer ses qualités aux yeux de l'Europe. Pourtant, avec son club, l'ailier gauche a pris une réelle dimension cette saison. Auteur de 8 buts et 4 passes décisives en 30 matchs, toutes compétitions confondues, il s'est notamment illustré au mois de novembre dernier, en s'offrant un triplé face à Roda JC. Une performance que son père n'a jamais réussi au Pays-Bas !

De son côté, Timothy Weah est entré dans l'histoire des Etats-Unis en devenant le premier joueur né en l'an 2000 à faire ses débuts avec la sélection. Comme avec le Paris Saint-Germain, son club formateur, le fils de "Mister George" s'est contenté d'un minuscule bout de match (il est entré à la 86ème). Cette saison, le jeune américain est apparu à 2 reprises en Ligue 1 (32 minutes de temps de jeu) et a déjà eu deux grosses occasions de débloquer son compteur (face à Troyes et Metz). Avec l'effectif pléthorique du PSG, son heure viendra, et il aura forcément d'autres occasions d'inscrire son nom au côté du Président du Libéria dans la liste des buteurs du club.

Federico Chiesa, le plus expérimenté

Federico Chiesa est le plus âgé des trois, et montre logiquement le plus de caractère. Alors qu'il a fait ses débuts à 17 ans face à la Juventus Turin il y a 3 ans, l'ailier de 20 ans compte, depuis, 63 matchs avec la Fiorentina à son actif (9 buts, 8 passes). Lui aussi a fêté ses deux premières sélections pendant la trêve. Titulaire face à l'Argentine vendredi, le fils d'Enrico est entré en cours de jeu face à l'Angleterre il y a deux jours et a distribué sa première passe décisive sous le maillot de la Nazionale. "Le nom de famille n'était pas un fardeau, mon père m'a donné les bons conseils pour être où je suis maintenant" a-t-il confié à l'issue de son second match. Depuis la nomination de Stefano Pioli à la place de Paulo Sousa, la jeune pépite italienne prend de plus en plus de liberté dans le jeu de la Viola. Énergique, rapide, dynamique, et technique, il pêche encore dans la finition, comme les deux autres précédemment nommés. Mais tous les trois, fils d'attaquants, devraient avoir la fibre du buteur dans la peau.