à la une

Justice - Kanté dépose plainte contre son agent d'image

Kanté a porté plainte contre son agent d'image.
Kanté a porté plainte contre son agent d'image.

D'après les informations de L'Equipe, N'Golo Kanté a porté plainte ce mardi contre son agent d'image, Nouari Khiari.

Naturellement discret et peu en vue dans les médias en règle général, N'Golo Kanté fait parler de lui ce mardi soir. Selon les informations révélées par nos confrères de L'Equipe, le milieu de terrain français a déposé plainte ce mardi contre son agent d'image, Nouari Khiari, pour "escroquerie", "tentative d'escroquerie", "abus de confiance" et "exercice illégal de la profession d'agent sportif". Originaires de la même ville, les deux hommes ont entamés une collaboration en juillet 2016 avec la signature d'un contrat autorisant l'homme de 52 ans à gérer l'image de l'ancien caennais.

Toutefois, la relation entre les deux protagonistes de cette affaire s'est rapidement ternie suite à des propositions de contrat de sponsoring jugées inadaptées par Kanté. Suite aux tensions de plus en plus importantes, le champion du monde 2018 a exprimé, en 2017, sa volonté de mettre un terme à cette collaboration. Pour cela, il a consenti à verser la somme de 150.000€ à son agent d'image, le tout en deux versements. Néanmoins, après le versement de l'intégralité du montant prévu, Nouari Khiari aurait fait pression sur le joueur avec des copies des documents, afin d'obtenir plus d'argent. Les deux hommes ont alors échangé pour tenter de trouver un terrain d'entente mais les deux sommes proposées pour régler cette affaire (150.000€ puis 300.000€) n'ont pas été acceptées par Nouari Khiari.

Egalement en froid avec l'agent d'image en raison de son comportement vis à vis du joueur, Abdelkarim Douis, le conseiller sportif de N'Golo Kanté, a lui aussi porté plainte pour "menaces de mort, violences volontaires et dénonciation calomnieuse", alors que les deux homme s'étaient rencontrés pour s'expliquer en septembre dernier. De son côté, le milieu de Chelsea a pris la défense de son conseiller sportif. "Je sais qu'on entend certaines choses à mon sujet mais également sur ma relation avec mon agent, Abdelkarim Douis. Je travaille avec lui depuis la période où j'évoluais à Leicester. Avec lui, comme avec les autres personnes qui m'entourent et me conseillent, on a fait des bons choix, on travaille avec professionnalisme et correction. Je suis satisfait de la manière dont ma carrière se développe. Après, beaucoup de choses peuvent se dire. Mais je connais le rapport qui me lie à mon agent. Il a sa part de mérite dans ma réussite" a-t-il déclaré.