Justice - Sandro Rosell a été relaxé

Commentaire(s)
Justice - Sandro Rosell a été relaxé
Sandro Rosell fut président du Barça entre 2010 et 2014.

Après vingt-et-un mois de détention provisoire entre mai 2017 et février 2019, pour des soupçons de blanchiment datant des années 2000, une époque où il travaillait pour l'antenne brésilienne de Nike, Sandro Rosell a été relaxé faute de preuve, a annoncé la justice espagnole mercredi.

L'ex-président du FC Barcelone (2010-2014) n'en a toutefois pas terminé avec les ennuis judiciaires. Il doit aussi être jugé pour corruption et escroquerie dans le cadre du transfert de Neymar en 2013, une affaire qui l'avait conduit à démissionner de la présidence du club culé en 2014.

Commentaire(s)