à la une
Samedi 15 Aout

Juventus - La Vieille Dame traîne la patte avant de retrouver l'OL

Commentaire(s)
Juventus - La Vieille Dame traîne la patte avant de retrouver l'OL
Paulo Dybala, blessé dimanche, pourrait manquer le retour face à l'OL. 8ES LDC

Dans une douzaine de jours, la Juventus Turin tentera de renverser l'OL en 8e de finale de la Ligue des Champions, cinq mois et demi après sa défaite à l'aller. Mais c'est avec une équipe décimée que les champions d'Italie préparent ce match capital.

Une grimace, un petit massage sur le haut de sa cuisse et une sortie en boitillant. Il n'en a pas fallu plus à Paulo Dybala pour faire passer un frisson dans le dos de son entraîneur, Maurizio Sarri, et plus généralement de tous les supporters bianconeri. La blessure du petit attaquant argentin a été le point noir de la soirée turinoise, dimanche, marquée par le 9e scudetto remporté par la Juventus après sa victoire (2-0) sur la Sampdoria. Touché aux ischios-jambiers, il ne devrait pas participer aux deux dernières journées de Serie A, mercredi à Cagliari et dimanche contre la Roma.

Mais le plus grave, pour Sarri et sa bande, serait de voir leur deuxième meilleur buteur (17 réalisations toutes compétitions confondues) manquer le 8e de finale retour de Ligue des Champions contre Lyon, le 7 août (défaite 1-0 à l'aller). Il faut dire que la Vieille Dame avait déjà mauvaise mine avant ce nouveau pépin. Ces derniers jours, Giorgio Chiellini (mollet), Mattia De Sciglio (cuisse), Sami Khedira (adducteurs) et Douglas Costa (cuisse) avaient précédé la Joya du côté de l'infirmerie. Hier soir, Danilo (choc à la tête) et Matthijs de Ligt (cuisse) sont également sortis en cours de jeu...

Sarri : "On a laissé du monde en route"

La plupart de ces blessures sont musculaires et peuvent en partie s'expliquer par le rythme effréné sur lequel les équipes italiennes ont repris, depuis la reprise du championnat (12 matchs joués depuis le 12 juin). "On arrive avec 14 matches joués en 44 jours (en comptant les deux dernières journées, ndlr). On a laissé du monde en route et espérons qu'on n'a pas aussi perdu Paulo...", s'inquiétait Sarri hier soir.

Rudi Garcia, qui avait dû négocier le match aller privé de Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde, a lui vu son effectif se remplumer au gré de la longue pause du foot en France. Longtemps opposés à l'arrêt prématuré de la Ligue 1, qui leur a empêché d'obtenir une qualification européenne via le championnat, Jean-Michel Aulas et l'Olympique Lyonnais peuvent au moins se réjouir d'avoir l'intégralité de leur effectif à disposition pour le retour de la C1. La Juve ne peut pas en dire autant.