Juventus - Moise Kean visé par des cris racistes, Bonucci le juge à moitié responsable

Commentaire(s)
Juventus - Moise Kean visé par des cris racistes, Bonucci le juge à moitié responsable
Leonardo Bonucci a trouvé des reproches à faire à Moise Kean... 30E JOURNéE SERIE A

Si la Juventus Turin s'est encore rapprochée du titre en Serie A en allant glaner sans trembler une victoire 0-2 à Cagliari mardi soir, la rencontre s'est disputée dans un climat extrêmement tendu, sur le terrain comme en tribunes. Après avoir inscrit le second but bianconero, Moise Kean a souhaité célébrer devant le kop des supporters de Cagliari, dont certains lui ont répondu par des cris de singes.

Blaise Matuidi, qui avait également été victime de racisme à Cagliari en janvier 2018, a pris la défense de son jeune coéquipier en demandant l'arrêt provisoire de la rencontre, puis sur les réseaux sociaux. Mais Leonardo Bonucci, lui, s'est distingué par une sortie étonnante après le coup de sifflet final. "Kean sait que quand il marque, il devrait fêter ça avec ses équipiers. Il sait qu'il aurait pu faire quelque chose de différent. Il y a eu des cris racistes après le but. Blaise les a entendus et était en colère. Je pense que la faute est partagée à 50-50. Moise n'aurait pas dû faire ça et le virage n'aurait pas dû réagir comme ça", a estimé le défenseur italien, auteur de l'ouverture du score. Evidemment, ces propos alimentent une énorme polémique depuis hier soir de l'autre côté des Alpes.

Commentaire(s)