L'édito du stagiaire

L'édito du stagiaire - Croire en la force de l'âge : une mission impossible ?

L'édito du stagiaire - Croire en la force de l'âge : une mission impossible ?

Qu’il s’agisse de Ryan Giggs, très bon en Angleterre, malgré ses 39 ans, ou d’Andrea Pirlo qui, à 33 ans, aurait fait un bien meilleur ballon d’or, cette année, que l’indétrônable Lionel Messi, nombreux sont les joueurs entre trente et quarante ans, qui continuent à évoluer aux sommets des plus grands championnats européens.

Et pourtant, en France, un joueur continue à être considéré comme un vieillard, dès lors qu’il dépasse 30 ans. Arrivé à l’âge de Christ, on lui recommande vivement la retraite. Et, s’il ne l’a pas prise, deux ans plus tard, on considère alors qu’il se fiche du club où il évolue, s’en servant uniquement comme une manne financière, et se reposant sur ses lauriers, dans le cadre d’une préretraite dorée.

Aujourd’hui, nombreux sont les joueurs de Ligue 1 qui subissent des critiques de ce type. On pense au lorientais, Ludovic Giuly (36 ans), aux bastiais, Jérome Rothen (34 ans) et Mickaël Landreau (33 ans), mais aussi à l’attaquant d’Evian-Thonon-Gaillard, Sydney Govou (33 ans), dont les jeunes âges feraient sourire leur compatriote, William Gallas, qui, à 35 ans, ne se pose pas de questions et évolue toujours au plus haut niveau, en Premier League, à Tottenham.

Aussi, l’arrivée de David Beckham, dans notre championnat, en janvier dernier, pourrait bien venir enfin chambouler les mentalités françaises. En effet, malgré son palmarès exemplaire et son talent, mondialement reconnu, l’ancien international anglais a largement été critiqué par une large partie des professionnels, estimant qu’il rejoignait le Paris Saint Germain pour y faire de la figuration, et que son apport sportif y serait dérisoire.

Pourtant, en deux matchs, le Spice Boy de 37 ans semble avoir forcé les critiques à se taire. Entré en jeu face à l’Olympique de Marseille, dimanche dernier, pour quinze minutes, au cours desquelles il aura initié une action de but à destination d’Ibrahimovic (31 ans et meilleur buteur de la Ligue 1, pour rappel…), il a été titularisé, hier soir, encore face à Marseille, dans un match où son comportement aura été exemplaire (mis à terre, il se relève, remet sa mèche en place, et reprend sa course avec le sourire).

Orientant le jeu parisien durant 85 minutes, l’infatigable anglais aura dominé l’entre-jeu parisien, à tel point que les marseillais auront semblé bien plus amorphes que lors de leur précédente rencontre. Sans Sirigu, Silva, Jallet, Verrati, ou encore Lucas, on peut pourtant considérer que le PSG jouait presque avec son équipe B, ce qui n’aura pas empêché Beckham d’y briller.

Pour cette raison, nous tenons, ce matin, à confier une mission toute particulière et peut-être même impossible, à celui que l’on peut déjà évoquer comme l’un des plus précieux milieux de terrains de la Ligue 1. David, si tu nous lis, continues à jouer comme tu l’as fais hier soir, et aide enfin nos compatriotes et homologues à comprendre, qu’au moins à certains postes, on est jamais trop vieux pour continuer à rester un grand professionnel du football. Il te reste trois mois pour accomplir ce challenge majeur. Si tu y parviens, les supporters, que nous sommes, pourrons voir évoluer leurs plus grands champions cinq à dix années supplémentaires, en Ligue 1. Alors retire tes lunettes H&M, rechausse tes crampons, et note bien que cet édito s’autodétruira dans 24 heures. Tic, tac, tic, tac…

infos suivante & précédente
A découvrir
Réagissez à cet article

scan infos Foot

1 2 3 4 5

sondage foot

Sondage foot : L1 - Quel club réalise le meilleur mercato jusqu'à présent ?

L1 - Quel club réalise le meilleur mercato jusqu'à présent ?

Paris Saint-Germain

AS Monaco

Lille OSC

AS Saint-Etienne

Olympique Lyonnais

Olympique de Marseille

FC Girondins de Bordeaux

Montpellier HSC

Autre

Consultez les réactions

L'Essentiel du buzz sur MadeInFOOT.com x