L.Europa - Bordeaux confirme et se qualifie pour les barrages ! (analyse et notes)

Commentaire(s)
L.Europa - Bordeaux confirme et se qualifie pour les barrages ! (analyse et notes)
Le FCGB rallie les barrages de la Ligue Europa après sa victoire face à Marioupol (2-1), ce jeudi soir. GIRONDINS MARIOUPOL 3E TOUR C3

Victorieux à l'aller (1-3) en Ukraine, les Girondins de Bordeaux n'ont pas forcé leur talent pour dominer, à nouveau, la formation de Marioupol (2-1), ce jeudi soir. Dans cette rencontre comptant pour le 3ème tour préliminaire retour de la Ligue Europa, tout s'est joué en l'espace de 120 secondes, après le repos. Lors des barrages, les Marine-et-Blanc défieront les Belges de La Gantoise.

Ligue Europa - 3ème tour préliminaire (retour)
FC Girondins de Bordeaux - FC Marioupol : 2-1 (0-0)
Buts : M.Poundjé (54ème), Y. Sankharé (56ème) pour le FCGB ; R.Fomin (66ème) pour Marioupol.

LE FAIT DU MATCH

120 secondes de bonheur, le Matmut-Atlantique chavire ! Largement dominateurs en première mi-temps mais inefficaces voire malchanceux (but refusé à Pablo pour un hors-jeu à la 1ère minute, montant touché par ce même Pablo à la 11ème), les Marine-et-Blanc sont parvenus à passer la vitesse supérieure en tout début de seconde mi-temps pour enfin concrétiser leur domination au tableau d'affichage. Entre la 54ème et la 56ème minute, les Aquitains vont marquer à deux reprises, à la suite de deux très belles séquences collectives. Un coup d'accélérateur qui a mis K-O les Ukrainiens.

LES BUTS

1-0 (54ème) : Bordeaux prend l'avantage, joyeux anniversaire Maxime Poundjé ! Très intéressant depuis le coup d'envoi, Zaydou Youssouf percute dans le couloir droit. Le jeune joueur aquitain se met ensuite sur son pied gauche et change le jeu de côté avec un beau service pour François Kamano. Le numéro 11 des Marine-et-Blanc fixe alors deux joueurs adverses à l'entrée de la surface avant de décaler, de l'extérieur du droit, Maxime Poundjé. Lancé, le latéral gauche, qui fête ses 26 ans en ce 16 août, expédie une frappe surpuissante de l'extérieur du pied gauche. Avec l'aide de la transversale, le cuir termine sa course dans la filets.

2-0 (56ème) : Younousse Sankharé fait le break, Bordeaux s'envole ! Trouvé sur le côté gauche de la surface, François Kamano se fend d'un véritable petit festival et se défait de deux joueurs à coups de passements de jambes et de dribbles chaloupés. Arrivé proche de la ligne, l'ailier parvient à centrer en bout de course du pied gauche. Son ballon file jusqu'à Younousse Sankharé, qui, de la tête aux six mètres, fait mouche et réalise le break.

2-1 (66ème) : Marioupol réagit, le chef d'oeuvre pour Ruslan Fomin ! Younousse Sankharé commet une faute à 25 mètres de ses buts sur Andriy Boryachuk. L'arbitre n'hésite pas et accorde un coup-franc très intéressant aux Ukrainiens, dans l'axe, légèrement excentré sur la gauche. L'attaquant de Marioupol se charge de le botter, du droit. Après être passé au-dessus du mur, le cuir va se loger dans les buts d'un Benoît Costil, complètement battu sur sa gauche.

L'HOMME DU MATCH

François Kamano (Girondins). Très bon à l'aller, l'ailier des Marine-et-Blanc a récidivé ce jeudi soir. En jambes, il a créé de nombreuses brèches dans son couloir gauche, donnant le tournis à son (ou ses) adversaire(s) direct(s). Double passeur décisif pour Poundjé puis Sankharé, il a mis ses coéquipiers dans les meilleurs dispositions et a confirmé sa - déjà - très bonne forme du moment. L'homme fort de la ligne offensive des Aquitains, sans l'ombre d'un doute ! Remplacé à la 63ème minute de jeu par Valentin Vada.

LES NOTES DE BORDEAUX

Bordeaux : Costil (Cap.) (5,5) - Lewczuk (6), Koundé (6,5), Pablo (6,5), Poundjé (7) - Lerager (5), Otavio (5,5), Sankharé (6,5) - Youssouf (6,5), De Préville (5), Kamano (7).

LES CONSÉQUENCES

Sans trembler, les Girondins de Bordeaux ont écarté la faible menace ukrainienne. Voilà les protégés de Gustavo Poyet qualifiés pour les barrages de la Ligue Europa. Pour atteindre les phases de poules de la compétition, il faudra désormais se défaire des Belges de La Gantoise, tombeurs de la formation polonaise du Jagiellonia Bialystok (0-1 à l'aller en Pologne, 3-1 au retour en Belgique). Un adversaire d'un tout autre calibre pour les Marine-et-Blanc, qui devront clairement augmenter leur niveau de jeu pour prendre le meilleur sur le club du plat pays.

Photos associées