L.Europa - Ils sont grands, ces Bretons (résumé et notes de Betis Séville - Rennes)

Commentaire(s)
L.Europa - Ils sont grands, ces Bretons (résumé et notes de Betis Séville - Rennes)
Ramy Bensebaini a livré une énorme prestation à Séville. 16ES C3

Loin d'être favori après son nul 3-3 à domicile à l'aller, le Stade Rennais est allé chercher sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue Europa sur la pelouse du Betis Séville au terme d'un match retour haletant.

Ligue Europa - Seizième de finale (retour)
Betis Séville - Stade Rennais : 1-3 (1-2 à la mi-temps, 4-6 au score cumulé)
Buts : Lo Celso (41ème) pour le Betis ; Bensebaini (22ème), Hunou (30ème) et M.Niang (90ème+4) pour Rennes.

Ils avaient annoncé la couleur dès la fin du match aller. Rattrapés in-extremis par le Betis sur la pelouse du Roazhon Park, les Rennais avaient affiché leur ferme intention de se rattraper au stade Benito-Villamarin, malgré un score de 3-3 qui ne les avantageait pas en vue du retour en Andalousie. Julien Stéphan et ses hommes se sont encore fait peur, mais ils ont tenu leurs promesses et obtenu une victoire, la première d'un club français dans l'antre du Betis, qui leur ouvre les portes des 8es de finale.

Comme la semaine dernière, ils ont attaqué la rencontre tambour battant. Loin d’être impressionnés par l’ambiance électrique mise par les supporters Beticos, ils ont mis en place un pressing haut sur la défense adverse, ce qui a immédiatement permis à Ramy Bensebaini, titulaire surprise dans le couloir gauche, de bénéficier d'une première occasion dès la 2ème minute. Petit à petit, les Sévillans ont réussi à mettre le pied sur le ballon, mais ce sont bien les Bretons, plus incisifs, qui ont ouvert le score.

Les Rennais sont retombés dans leurs travers

À la 22ème minute, Bensebaini, encore lui, est venu catapulter de la tête dans les filets de Joel un corner frappé à la perfection par Grenier. Intenable, l'ancien Montpelliérain s'est encore avéré décisif moins de dix minutes plus tard, en récupérant un ballon aux abords de la ligne médiane. Après un relai de Ben Arfa, Ismaïla Sarr a été décalé sur le côté droit et sa frappe s'est transformée en passe décisive pour Adrien Hunou, bien placé derrière un Marc Bartra totalement dépassé (30ème). À la demi-heure de jeu, Ben Arfa et ses coéquipiers menaient déjà 0-2. Mais comme jeudi dernier, ils sont vite retombés dans leurs travers.

Ereintés par leur pressing tout terrain et, peut-être, mis en confiance par leur entame pleine de réussite, les Rennais ont laissé le Betis revenir dans la partie. Après deux premières alertes signées Canales (39ème) et Bartra (40ème), c'est l'ancien Parisien Lo Celso qui, à la limite du hors-jeu, est venu conclure un bon mouvement initié par Jesé et Canales, à la suite d'un ballon perdu sur le flanc droit de la défense rouge-et-noire (41ème).

M'Baye Niang scelle la victoire

Sans surprise, la pression andalouse s'est intensifiée dès le début du deuxième acte. À peine plus solide que la semaine passée, la défense de l'actuel onzième de Ligue 1 n'est plus parvenue à se donner de l'air, peu aidée par des attaquants incapables de faire bon usage des rares ballons qu'ils ont eus à exploiter dans le camp adverse. Sans un grand Koubek, impeccable devant Loren (51ème), Canales (54ème), Jesé (66ème) et Joaquin (77ème), le SRFC aurait encaissé le deuxième but fatal à ses espoirs de qualification pour les 8es.

Son équipe a laissé passer l'orage et Julien Stéphan a su faire les changements opportuns en faisant rentrer Zeffane, Gélin puis Del Castillo pour apporter du sang frais à des Bretons qui commençaient à tirer la langue. Il leur restait tout de même assez de souffle pour pousser un ouf de soulagement quand M'Baye Niang, très décevant jusqu'alors, est venu refaire le break au bout du temps additionnel (90ème+4) et sceller la qualification rennaise.


LES NOTES

Betis Séville : Joel (5) - Mandi (6), Bartra (2), Sidnei (4) - Joaquin (6), Canales (7), Carvalho (5), Guardado (5) - Lo Celso (7), Loren (5), Jesé (6).

Rennes : Koubek (7) - H.Traoré (4), Da Silva (6), Mexer (5), Bensebaini (8) - Sarr (5), Grenier (6), Bourigeaud (7), M.Niang (5) - Ben Arfa (5), Hunou (7).

Photos associées