L.Europa - L'Atlético Madrid se qualifie pour la finale en domptant Arsenal !

Commentaire(s)
L.Europa - L'Atlético Madrid se qualifie pour la finale en domptant Arsenal !
L'Atlético Madrid a dominé Arsenal (1-0), ce jeudi soir en Ligue Europa. ARSENAL ATLéTICO MADRID 1/2 C3

Accrocheurs à Londres (1-1) à l'aller, les joueurs de l'Atlético Madrid ont arraché leur billet pour la finale de la Ligue Europa en s'offrant Arsenal (1-0), ce jeudi soir dans la capitale espagnole. Diego Costa, dans les dernières secondes de la première mi-temps, a inscrit l'unique but d'une partie marquée par la sortie sur blessure de Laurent Koscielny.

L.Europa - Demi-finale retour
Atlético Madrid - Arsenal : 1-0 (1-0)
But : Diego Costa (45ème +2) pour l'Atlético Madrid.

La partie démarrait sur un bon tempo. La première occasion du match était à mettre au crédit des Madrilènes. Tout en puissance, Diego Costa s'arrachait pour chiper le cuir à Laurent Koscielny avant de décocher une frappe en angle fermé (6ème). Le ton était donné, pensait-on ! Mais le match connaissait un gros coup d'arrêt suite à une longue interruption provoquée par la blessure de l'international français, touché au tendon d'Achille droit et sorti en pleurs sur civière à la 12ème minute de jeu. Un coup du sort qui, paradoxalement, redonnait de l'allant aux Londoniens. Les protégés d'Arsène Wenger prenaient la maîtrise du cuir mais éprouvaient les plus grandes difficultés à se montrer réellement dangereux. Plutôt sereins, les Colchoneros terminaient mieux ce premier acte. D'une reprise du pied gauche, Koke faisait frissonner l'antre madrilène (37ème). Puis, quelques secondes plus tard, Antoine Griezmann se signalait avec un bel enchaînement en pivot conclu par une tentative du pied gauche. Malheureusement pour le Tricolore, sa frappe n'attrapait pas le cadre (38ème). Finalement, et assez logiquement, les hommes de Diego Simeone prenaient l'avantage à quelques secondes du repos. Servi par Griezmann, Diego Costa faisait étalage de sa puissance, résistait à Hector Bellerin et trompait David Ospina de près du pied gauche (1-0, 45ème+2).

Après le repos, les Gunners reprenaient la maîtrise du cuir et se montraient plus offensifs. Des espaces s'ouvraient alors dans l'entrejeu, offrant des opportunités réelles aux deux formations, qui manquaient d'efficacité dans le dernier geste. Côté Madrid, Diego Costa (48ème, 55ème, 81ème) et Antoine Griezmann (62ème) étaient les plus menaçants. Chez les Gunners, Aaron Ramsey (52ème), Granit Xhaka (63ème), ou encore Henrik Mkhitaryan (72ème) avaient eux aussi des ballons de but mais pêchaient en terme de réalisme. Pas assez décisifs dans la zone de vérité, les protégés d'Arsène Wenger avaient laissé passer leur chance, bien gênés par des Matelassiers impeccables de solidarité (douzième match de rang toutes compétitions confondues sans encaisser de but à domicile). L'Atlético Madrid disputera donc, le 16 mai prochain à Lyon, la troisième finale de Ligue Europa de son histoire. Victorieux de la compétition en 2010 et 2012, les hommes de Diego Simeone affronteront le Red Bull Salzburg ou l'Olympique de Marseille, avec le statut de grandissime favori. À Arsenal, en revanche, la fin de l'ère Wenger ne se terminera pas en apothéose.