à la une
Lundi 26 Octobre

L.Europa - L'Inter Milan surclasse le Shakhtar Donetsk et rejoint le FC Séville en finale (résumé et notes)

Commentaire(s)
L.Europa - L'Inter Milan surclasse le Shakhtar Donetsk et rejoint le FC Séville en finale (résumé et notes)
L'Inter Milan a facilement dominé le Shakhtar Donetsk (5-0), ce lundi soir en Ligue Europa. 1/2 C3

Ce lundi soir à Düsseldorf, à l'occasion de la seconde demi-finale de la Ligue Europa, l'Inter Milan a étrillé le Shakhtar Donetsk (5-0). Le club lombard rejoint le FC Séville, tombeur hier soir des Anglais de Manchester United (2-1, résumé et notes), en finale de la compétition.

Ligue Europa - Demi-finales

Inter Milan
5 - 01 - 0 Shakhtar Donetsk
L. Martínez 19'
D. D'Ambrosio 64'
L. Martínez 74'
R. Lukaku 78'
R. Lukaku 83'

Dans une très grande forme (une seule défaite sur ses seize dernières rencontres, toutes compétitions confondues), l'Inter Milan a pris le meilleur départ dans cette partie. Les hommes d'Antonio Conte ont rapidement mis le pied sur le ballon, enchaînant les temps de possession. Une légère domination qui a duré à peine plus de dix minutes. Le temps pour le Shakhtar Donetsk, également dans une très bonne passe (douze victoires, deux nuls et seulement une défaite au cours de ses quinze dernières sorties), d'entrer vraiment dans sa partie. Globalement équilibré, ce premier acte a finalement basculé sur la première véritable incursion des Nerazzurri. Sur un très bon centre déployé par un Nicolò Barella virevoltant, Lautaro Martinez est parvenu à passer devant Sergiy Kryvtsov pour conclure d'une tête rageuse qui a laissé le dernier rempart ukrainien sans réaction (1-0, 19ème). Désormais devant au tableau d'affichage, la formation transalpine s'est encore montrée menaçante quelques petites minutes plus tard, mais la volée décochée par Danilo D'Ambrosio n'a pas attrapé le cadre (26ème). Le cadre, Nicolò Barella, lui, l'a bien accroché, et de fort belle manière. D'une soudaine demi-volée du pied droit, il a alors contraint Andriy Piatov à la parade (34ème). Proche de la rupture, le Shakhtar Donetsk a relevé la tête en fin de première mi-temps et Marcos Antonio, après un contrôle du pied gauche et une frappe du pied droit décochée des vingt mètres, a flirté avec l'égalisation et la lucarne de Samir Handanovic (44ème).

L'Inter offre un récital après la pause, Romelu Lukaku se réveille

Au retour des vestiaires, le vice-champion d'Italie s'est rapidement signalé. D'une frappe lobée du droit, Lautaro Martinez a mis à mal Andriy Piatov. Avancé, le dernier rempart du Shakhtar s'est arraché pour détourner le cuir du bout de la main droite et éviter le break (48ème). Dans l'autre cage, Samir Handanovic n'a pas été en reste, se montrant à son tour décisif en repoussant la tête piquée de Junior Moraes (62ème), dans ce qui sera la dernière action d'éclat des Ukrainiens. En effet, passée cette action dangereuse, l'Inter Milan a déroulé son football pour empiler les buts comme des perles. Sur un corner frappé à droite par Marcelo Brozovic, Danilo D'Ambrosio a devancé son adversaire direct et croisé sa tête pour le break (2-0, 64ème). Dix minutes plus tard, Lautaro Martinez s'est offert le doublé, d'un tir rasant du pied droit (3-0, 74ème). Puis Romelu Lukaku, jusqu'ici peu en vue et maladroit sur une belle occasion (72ème), est enfin sorti de sa torpeur. Parfaitement trouvé par un Lautaro Martinez incisif et décisif, l'attaquant belge a enchaîné contrôle du pied droit et frappe du pied gauche pour alourdir la marque (4-0, 78ème). Revigoré par cette réalisation, sa 32ème de la saison toutes compétitions confondues, le Diable Rouge s'est ensuite offert le doublé au terme d'un raid individuel où sa puissance puis sa précision ont fait merveille (5-0, 83ème). Une vraie démonstration de force des Nerazzurri, qui retrouveront le FC Séville en finale de la compétition, vendredi soir (21 heures) à Cologne.